Comments on …Apparently not

Anonymous Coward #83 (organoleptix) (2003-09-19T12:00:41Z)

addendum : il fallait bien evidemment lire "appelé"…

Anonymous Coward #83 (organoleptix) (2003-09-19T08:38:08Z)

Tout a fait d'accord Alina : l'être humain n'est pas fait pour rentrer dans des cases… au contraire de ce qu'une ribambelle de gens peuvent penser…. A ce propos, je me dis parfois qu'avoir appellé l'économie une science constitue l'une des plaies de ce siècle…

Faut-il cependant rejeter en bloc tout ce que la psychologie professe? Je veux dire par là que si elle a tendance à être exarcerbée, la pathologie liée à la dépression existe bel et bien (je suis hélas bien placé pour le savoir).

J'ajoute que je ne faisais qu'émettre une suggestion… je ne suis pas psychologue et ne tiens pas à le devenir. A chacun d'en tirer ce qu'il veut ou de la jeter aux orties… David a d'ailleurs fort bien répondu à ce propos…

PS : Au fait, l'article en question traitait plus spécifiquement de la dépression masculine. Une façon d'attirer le lectorat masculin? hehe

alina (2003-09-19T07:57:20Z)

Ce site, avoue organoleptix, c’est ironique (Psycho pour tous? A quoi sert alors l’Université ?). C’est écrit comme les articles des journaux-pour-femmes. C’est de l’acharnement thérapeutique. Je ne peux pas supporter cette manie actuelle de classifier les personnes avec une etiquette issue de la psychologie. On a besoin pratiquement tous de dire qu’on est un peu dépressif, un brin schizo, ou TOC même; qu’on a eu des manques d’affection, etc?. Serait-ce génétique (la dernière mode)??? La télé seule peut le dire. CE N’EST PAS LA VRAIE VIE. La patologie, c’est du sérieux.

Anonymous Coward #82 (organoleptix) (2003-09-18T15:54:04Z)

Il me semblerait plutôt qu'une partie de tes problèmes provient d'une dépression, cette hypocrite chienne… tu en présentes la plupart des symptomes en tout cas (exces de sommeil, maux de tête)… Agis au plus vite, ne laisse pas ce chancre mental te gagner plus que de raison!

Je te fais même grâce d'harassantes recherches sur le web :

www.doctissimo.fr/html/psychologie/mag_2002/ mag1101/dossier/ps_6044_depression_mal.htm

alina (2003-09-17T07:01:27Z)

Pour les hypocondriaques il y a une issue, et je suis sûre que tu peux apprécier: s’informer. Quand je me jette sur mon encyclopédie médicale (c’est un de mes livres de chevet) et je lis sur quelque chose qui me fait trembler, 1) c’est très compliqué, je ne comprends plus rien et je laisse ou 2) mais non, c’est trop gros, trop grave, ce n’est pas moi qui peut avoir cette saleté là…C’est aussi une lente torture parce que l’hypoc est généralement aussi un peu masoch, et ça lui fait du bien (oui!) de se tenir occupé à penser qu’il a presque tous les symptômes d’une chose que lui fait avoir la trouille…. mais au fond tous les symptômes ne peuvent pas absolument se manifester, tous-ensemble, sur toi, Mr. Madore. Non sur toi, parce que tu es justement hypoc, et non de ces insensés qu’affrontent la vie sans y penser et se trouvent morts sans le savoir. Je voudrais citer un comment mais je ne le trouve plus et alors j’invente : « Sors, vais vers la vie, touche tout… »

jko (2003-09-16T21:59:53Z)

J'ai vu un reportage sur arté cet été, on y voyait des medecins mettre des éléctrodes a 15cm de profondeur dans le cerveau pour y envoyer des hautes fréquences, donc je pense que les techniques d'accès dans les zones peu accessibles ont progressé..

Je pense d'ailleur en savoir plus sur le sujet grace à ma future formation d'ingénieur biomédical

Chrodegang (2003-09-16T20:59:21Z)

I circoncisually agree !

hippolyte (2003-09-16T20:43:03Z)

"preputually", ça a un rapport avec "prépuce" ?
cf. Anonymous Coward #78 (dirty anonymous coward) (2003-09-16T18:25:33Z), ligne 3

Anonymous Coward #9 (garoo) (2003-09-16T18:42:49Z)

Ouhla. Ceux qui trollent mes commentaires, au moins, ils sont généralement capables d'écrire à peu près correctement.

Anonymous Coward #78 (dirty anonymous coward) (2003-09-16T18:25:33Z)

you expose urself and in your presentation we can only but read you, not that i want to depict ur problems , but it seems quite strange to me, a totally external person to the point, that you felt the internal need to sleep so much and to dream of dying. is your life of so much pain ? don t u think u should think about the fact that ur enable to live in this world ? that u can t stop to sleep so much that u preputually live most of ur time in another one ? that u are enable to live fully your sexuality with all the strain the difficulties the humiliations the games the disappointements(the life) that it induces ? i repeat i am not judging it just strikes me as dumb as it may seem .

Chrodegang (2003-09-16T17:41:17Z)

Alleluia !


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 6def07


Recent comments