Comments on Star Wars, Nathan le Sage et autres ambigrammes sémantiques

Typhon (2024-06-28T08:18:29Z)

Réponse à mon ambigramme sémantique en rot 13 :

Jngpuzra q'Nyna Zbber rg Qnir Tvoobaf,

Ubarlzbba va Uryy qr Serqevp Oebja

Thumb (2024-05-25T07:06:42Z)

On (certaines de mes connaissances et moi, entre bien d'autres sûrement) dit "enfumer" pour "to gaslight", avec sans doute une nuance/connotation moderne par référence au cannabis.

Un exemple peut-être extrême d'ambigramme _Pocahontas_/_Avatar_ a fait quelques remous sur le net peu après la sortie de ce dernier (c'est rappelé ici par Matt Bateman, à l'origine de l'"affaire" : <URL: https://mattbateman.net/writing/avatar-pocahontas.php >).
D'autres ont fait ensuite des parallèles presque aussi détaillés _Speaker for the dead_/_Avatar_ <URL: http://www.donotlick.com/2010/01/06/ill-see-your-pocahontas-and-raise-you-speaker-for-the-dead/ > (on ferait facilement un ambigramme triple, du coup).
Le texte de Bateman a eu son quart d'heure de gloire, d'ailleurs, je m'attendais à ce que ce soit évoqué ici - ou les ressemblances sont-elles tellement poussées que ces exemples sont hors-sujet ? Ça a été très débattu, cela dit ; des tas de gens ont aussi défendu Cameron contre ce qu'ils voyaient comme des accusations de plagiat.

Régis (2024-05-11T16:40:52Z)

Les films de George Lucas me semblent surtout inspirés par l’opéra wagnérien. Il y a des jumeaux incestueux dans la Walkyrie et le personnage de Yoda, le vieux sage, est un avatar du Gurnemanz de Parsifal.

Arthur (2024-05-09T10:01:20Z)

Quand le premier épisode de La Guerre des Étoiles (Un Nouvel Espoir) a été tourné, en 1977, le scénario de Lucas ne prévoyait pas que Luke et Leia soient frère et sœur.

D'après Wikipédia
<URL: https://fr.wikipedia.org/wiki/Star_Wars,_%C3%A9pisode_V_:_L%27Empire_contre-attaque#Sc%C3%A9nario >
cette idée serait due à Leigh Brackett, une scénariste et écrivaine de SF qui a remis à Lucas une première ébauche du scénario de L'Empire contre-attaque, en février 1978, avant de mourir d'un cancer.
Donc se poser la question de savoir si Lucas a lu ou non Nathan le Sage n'est peut-être pas pertinent.

(Au passage, j'ai fait de l'allemand et comme GLaG, je connaissais le titre de la pièce mais je ne l'ai pas lue et je n'avais aucune idée de son sujet.)

Par ailleurs, la révélation du lien familial entre deux personnages est un grand classique du théâtre, même s'il est plutôt utilisé pour empêcher un mariage non consenti (Marceline et Figaro dans Le Mariage de Figaro, par exemple).

Moinsdeuxcat (2024-05-08T11:51:25Z)

J'attends avec impatience ta mise en scène de « Star Weise » !

(PS: l'accroche au sujet de la question Twitter est techniquement fausse, puisque j'ai répondu avec le bon bouquin :p)

GLaG (2024-05-08T10:04:20Z)

puisque tu demandes des commentaires, voici : je ne connaissais pas l'histoire de Nathan le Sage, mais certainement le nom et je pense que j'aurais pu en citer le nom de l'auteur (que je ne connais pas non plus plus qu'un nom d'auteur de "classique"). Que Lucas l'ait lu/vu me semble parfaitement probable, et qu'il s'en soit inspiré (consciemment ou pas) aussi, au vu des résumés que tu fait des deux oeuvres, je vois pas le hasard expliquer ça.

glocq (2024-05-08T08:44:54Z)

C'est ici pour soumettre ses ambigrammes sémantiques maison ? Voilà le mien :

« Une poétique méditation sur la nature humaine, sous la forme d'un voyage dans un système solaire peuplé d'astres tout ronds dont une petite trotte suffit à faire le tour. »

C'est une description assez sommaire, mais je trouve ça assez singulier pour que le parallèle entre ces deux œuvres très différentes mérite d'être souligné — en tout cas, moi, il m'a frappé.

Bonus/indice supplémentaire (trouvé sur internet lors d'une recherche pour vérifier que je ne me faisais pas gaslighter par l'univers) : Il y a une espèce de plante invasive capable, à partir d'une seule graine et si l'on n'y prend pas garde, d'altérer en profondeur une planète tout entière.

Solution (rot13, décodage possible ici par exemple : <URL: https://cryptii.com/pipes/rot13-decoder >) : Yr Crgvg Cevapr / Bhgre Jvyqf

avs (2024-05-07T13:00:21Z)

Sur le ton d'une journalist allemand

Dites donc, votre histoire d'ambigramme, là, ça ressemble furieusement aux règles du jeu Dixit. Vous vous en êtes inspiré, ou c'est une coincidence?

Si c'est une coincidence, je suis le seul à l'avoir perçue et à la trouver saisissante, ou c'est parce que l'Univers me gaslight?

avs (2024-05-07T12:55:35Z)

tout le monde est d'accord avec toi

l'univers te gaslight

ya un biais de selection, la toute petite minorité de gens qui ne réagis pas en se disant "a ouais marrant" a aussi une propensity beaucoup plus grande a répondre "ouais coincidence"

c'est evident que c'est soit une coincidence tres remarquable, soit Lucas s'en ai juste inspiré de façon consciente ou non.

Le seul puzzle c'est pourquoi les gens te gaslightent sur ce sujet

Wizegs (2024-05-07T09:44:22Z)

La piste 4 est-elle exclue ?

4. Lucas et Lessing se sont abreuvés à une source commune.

Koko90 (2024-05-06T17:25:21Z)

Ce genre de coïncidence, même en jouant beaucoup sur la façon de résumer, est assez rare. La preuve, c'est qu'on reconnait Star Wars, donc que le résumé contient assez d'éléments spécifiques pour permette d'identifie le film.

J'aime bien celui-là aussi :
De gens de petite taille vivent en paix, loin des conflits du monde, dans une société isolée et pacifique. Un jour un artefact échoue entre leurs mains. L'artefact est trop puissant et est source de conflit. Un conseil se réunit et il est alors décidé d'envoyer l'une des petites personnes à l'autre bout du monde pour se débarrasser de l'artefact. Il part à pied, pratiquement sans rien. En chemin il croise un mode très différent du sien, avec ses conflits armés et ses personnes de grande taille. A la fin il jette l'artefact à l'endroit voulu et rentre vivre chez lui en paix.

C'est bien entendu les Dieux sont tombés sur la tête.

Subbak (2024-05-06T05:52:27Z)

@Typhon clairement l'un des deux est "Watchmen" mais l'autre je n'ai pas. Je dirais bien "En une Juste Cause" ("In a Good Cause") d'Asimov, mais sauf erreur de ma part il n'y a pas de femme dedans (et d'ailleurs l'œuvre d'Asimov en général manque cruellement de personnages féminins qui ne sont pas des potiches. À part Susan Calvin évidemment).

Typhon (2024-05-05T20:34:04Z)

Voilà un ambigramme sémantique de mon cru :

« Alors que la guerre froide menace de devenir une vraie guerre, un complot est ourdi par des personnages surintelligents, extrêmement bien informés, dont l'un est impliqué dans la fabrication de matériel pour l'armée américaine.
Ce complot convainc les deux blocs de l'existence d'un ennemi de l'humanité extraterrestre qui les pousse à s'unir pour le combattre et à apaiser leurs relations.
À la fin de l'histoire, mis à part les responsables, seuls deux personnes sur terre - un couple d'un homme et d'une femme - connaissent la vérité, et elles sont tenues au secret. »

Laurent Claessens (2024-05-05T20:07:11Z)

Entre (1), (2) et (3), je choisirais (2).

Certes, étant données DEUX histoires A et B, la probabilité qu'il existe un ambigramme aussi convainquant est assez faible. Par contre, étant donné UNE histoire A, la probabilité qu'il existe une histoire B admettant un ambigramme convainquant est nettement plus élevée.

Le jeu serait celui-ci :
- le premier jouer donne une histoire A.
- le second joueur choisit secrètement une histoire B, et donne un ambigramme "AB" au premier joueur.
- Si les deux joueurs sont d'accord que l'ambigramme décrit correctement A, alors le premier joueur doit deviner qui est B.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: e2dda4


Recent comments