Comments on Visite de la « boule » de Chinon (première centrale nucléaire en France)

Christophe (2021-10-27T19:16:35Z)

Bienvenue dans le quotidien des travailleurs du nucléaire… Les mesures de sécurité sont effectivement celles-là, au minimum (il y a d'autres mesures complémentaires, notamment pour les zones plus sensibles), et s'appliquent à tous, que ce soit le personnel EDF, des intervenants réguliers ou des visiteurs occasionnels.
De temps en temps, il y a aussi des gars du GIGN en civil qui essaient de forcer les clôtures ou la sécurité, pour maintenir le personnel sous pression…
Le code à deux chiffres a pour but principal d'éviter le réemploi potentiel d'un badge d'accès perdu, avant que sa perte ne soit signalée, et qu'il ne soit désactivé. Il faut savoir aussi que la centrale est découpée en de nombreuses zones (les principales sont séparées par des no man's land, des doubles rangées de clôture avec barbelés, où personne n'a le droit de circuler ni de stationner, en dehors des portiques de traversée), et que ces zones sont sous-découpées en fonction de l'usage des bâtiments, et en fonction aussi du risque rayonnement. Concernant les dosimètres, c'est un sujet spécifique, et il y a des personnels dédiés uniquement pour gérer cela en entreprise (compétence en radio-protection), en fonction des durées d'exposition et des intensité des rayonnements. En pratique, si c'est mal géré, un salarié peut avoir atteint en automne la dose maximale, et ne plus pouvoir travailler dans le nucléaire pour le reste de l'année…

Autre point qui me vient en tête : pour les centrales à REP, on peut entrer dans l'enceinte du réacteur, lorsque celui-ci est en arrêt pour maintenance. La cuve est maintenue sous eau, fermée. Pour les remplacements de barres, une machine vient déboulonner et retirer la coiffe supérieure du réacteur, puis remplacer les barres.
Les barres situées au centre sont retirées et évacuées (vers la "piscine" hors du bâtiment réacteur, mais attenant à celui-ci) ; les barres situées au milieu sont ramenées au centre ; les barres situées en périphérie sont ramenées au milieu ; et les barres neuves sont posées en périphérie. Ou l'inverse :)

C'est vraiment super que tu aies eu l'opportunité de visiter un réacteur, en tout cas !

Greg (2021-10-05T05:41:41Z)

Quand j’étais gamin et que j’habitais du côté de Saumur -donc pas très loin d’Avoine-, on avait visité A1 avec l’école, ce qui se faisait souvent à l’époque. J’étais en CM1 je crois ou en 6eme, donc vers 88-90, l’époque où la science n’était pas un épouvantail Facebookien. D’ailleurs démystifier ce genre d’endroit dès le plus jeune âge ne me semble pas une mauvaise idée.
Les photos à l’intérieur de la boule n’étaient pas interdites à l’époque d’ailleurs.

glandu (2021-09-25T05:51:35Z)

Ah oui ces réacteurs ça servait à produire du plutonium pour la bombe non ?

xavier (2021-09-24T12:15:15Z)

Bah pour les doses et le grand public, il faut comparer à ce qu'on prend quand on est assis sur un beau bloc de granite en bretagne ou qqch comme ça. Surtout pas de chiffres "absolus" en première intention.

Pour la sécu :
Dire qu'on n'a pas le droit de prendre de photos ne coute rien donc, même si ça ne sert apr à grand chose, on le fait. C'est souvent plus un problème de secret indu que de sureté.
Pareil pour les badges : pourquoi se faire chier avec un cas particulier pour les visiteurs?

Apokrif (2021-09-21T17:48:16Z)

@Ooten:
> J’ai l’impression que les précautions des contrôles des personnes sur ces sites font parti de l’objet de ces visites publiques en montrant qu’ils sont sérieux et rassurants.

C'est inquiétant, ça peut donner l'impression qu'ils font de l'esbroufe au lieu de s'occuper de la sécurité :-/

Fred le marin (2021-09-21T16:04:00Z)

Dommage pour les sous-marins à plus de 50G-euros (et qui n'étaient pas à propulsion nucléaire…)

Indépendance militaire, bof pourquoi pas. Avec l'Europe alors ? :-)
Mais je suis triste de constater que la France vend beaucoup trop d'armes (dans le top 5 mondial)
Les armes (quelle que soit leur nature) finissent toujours par être utilisées et avec des conséquences imprévues à long terme.
M. Jean-Marc Jancovici (cf. YouTube) est prêt, quant à lui, à habiter près d'une centrale et même à Fukushima. Pourquoi pas en fait, vu le très faible risque encouru.
Sinon, il m'a semblé voir - il y a quelques jours de cela - que ça avance bien aux E.U. dans le domaine de la fusion (nouveaux "gros aimants") !
Prions pour l'ensemble de la biosphère (et son futur).

Manu (2021-09-21T13:30:30Z)

Tu envoies des scans de tes documents d'identité sans rechigner ? De mon côté, ça a tendance à plus m'effrayer que l'utilisation de ma carte bancaire pour payer en ligne.

ooten (2021-09-21T11:49:41Z)

Pour ceux qui se privent d’alcool et qui aiment les plaisirs terrestres, ils en manquent certainement quelques uns : Montbazillac, Sauternes, Jurançon (vins liquoreux), cognac… Avec modération tout cela bien sûr.
Je suis aussi à 100% pour le nucléaire mais pas seulement pour sa production électrique et énergétique, elle nous amène en plus d’une indépendance énergétique une autre qui est militaire (je crois savoir que la filière militaire est dans le prolongement de la civile pour ce qui est de l’enrichissement des matières fissibles)
J’ai l’impression que les précautions des contrôles des personnes sur ces sites font parti de l’objet de ces visites publiques en montrant qu’ils sont sérieux et rassurants.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 37b24d


Recent comments