Comments on Sur les biais systématiques des épidémiologistes

Bellon (2021-01-29T15:06:06Z)

La chose qui me paraît la plus surprenante, c'est que l'on prenne des mesures sans avoir la moindre idée de leur efficacité: le confinement, ça marche en gros, mais parmi l'ensemble des mesures prises, on ne sait pas lesquelles sont vraiment efficaces et celles qui ne font qu'ajouter des contraintes. En jouant en particulier sur les périodes d'entrée et de sortie des périodes à restrictions spéciales, on aurait pu appliquer des packages de mesures distincts selon les régions, mais présentant en gros des contraintes équivalentes, pour voir si certaines sont plus efficaces que d'autres.
Je sais que ça va à l'encontre de notre idée de république une et indivisible, mais si ça permettait de lutter contre cette impression d'avoir des mesures qui sont plus du domaine de la gesticulation et de l'affirmation du pouvoir d'état que de la logique épidémiologique, ce serait un grand plus.
La question bien entendue est que vu le nombre de sous-mesures en lesquelles se déclinent ces épisodes, tester chacune d'elle avec un confiance statistique suffisante doit poser des problèmes sérieux pour les statisticiens et le nombre de zones différentes ne peut pas être très grand pour des questions de communication des mesures qui s'appliquent pour chacun, mais dans la mesure où tout cela est de tout façon une expérience dont nous sommes les cobayes, sans que notre consentement ait été explicitement donné, autant que cela permette d'avoir un maximum de données.

Apokrif (2021-01-17T17:37:14Z)

Dans votre sens (mais parle des praticiens hospitaliers plutôt que des épidémiologistes): https://atlantico.fr/article/decryptage/la-fatigue-de-l-epidemie-cet-element-historiquement-documente-qu-ignore-superbement-le-gouvernement-francais-covid-19-coronavirus-jean-castex-olivier-veran-xavier-briffault :

« La fatigue de l’épidémie, cet élément sociologiquement documenté qu’ignore superbement le gouvernement français »

« position permanente d'arrogance et de mépris envers la population »

« Le paternalisme médical chez les médecins hospitaliers les conduit à considérer l'entièreté de la France comme si c'était leur service de réanimation »

« Il faut réinjecter dans les décisions le caractère fondamental des questions de santé mentale et de solidité du lien social. »

Apokrif (2020-12-04T13:32:06Z)

« toute crise de ce type doit faire intervenir toutes sortes d'autres spécialistes (psychologues, sociologues, économistes, juristes, philosophes, etc.) »

https://www.liberation.fr/debats/2020/10/14/les-sciences-sociales-a-l-ecart-de-la-gestion-de-crise-sanitaire_1802237

Nick (2020-11-30T14:00:40Z)

Pas mal le "country-specific random effect" ^^

zEgg (2020-11-24T16:17:35Z)

Je voudrais te signaler ce document publié la semaine dernière par l'agence de Sécurité Sociale suédoise (socialstyrelsen). (En suédois, mais tu en as fait, il y a un mini-glossaire anglais, et je pense que le reste est relativement transparent).

<URL: https://www.socialstyrelsen.se/globalassets/sharepoint-dokument/artikelkatalog/statistik/2020-11-7034-tabeller.xlsx >

<URL: https://www.socialstyrelsen.se/om-socialstyrelsen/pressrum/press/dodligheten-okade-forsta-halvaret---covid-19-tredje-vanligaste-dodsorsaken/ >

Il concerne les statistiques de toutes les morts sur les premiers semestres des années 1997-2020 en Suède, toutes causes confondues. Si tu pouvais trouver quelque chose de similaire pour la France, tu pourrais en tirer des conclusions sur les effets d'un confinement dur.

Je suis certain que le chiffre des suicides t'intéressera ("Självmord och annan avsiktligt självdestruktiv handling"). Spoiler alert: il n'a pas augmenté du tout en 2020.

(Et un article de presse court: <URL: https://www.svt.se/nyheter/inrikes/har-ar-dodsorsakerna-i-sverige-1 >)

JML (2020-11-23T14:02:29Z)

On peut aussi rappeler que les modèles humains en général n'ont pas de légitimité à prédire du quantitatif mais uniquement à tenter d'y voir plus clair sur ce qui a un impact fort ou faible entre plusieurs paramètres ou interventions envisagées ; et que dans le cas du covid, il n'y a même pas de données solides sur les paramètres de contamination (genre si un covidé passe 1h30 à une terrasse de restaurant, qu'est-ce que le modèle va prendre comme taux de contamination pour les gens à sa table ou ailleurs dans le restaurant pour comparer avec Noël en famille, des vacances au ski ou la reprise normale du travail ?). (D'ailleurs les données n'ont pas l'air d'avoir beaucoup progressé un an plus tard.)
Quand il s'agit d'une maladie récurrente bien connue, les épidémiologistes ont probablement des modèles capables d'avoir une bonne idée des nombres de passages aux urgences et de lits de réa à J+30…

Une petite blague pour prouver que je garde les idées tout à fait roses en ce 2ème confinement :)
On critique le gouvernement alors qu'il s'est doté en secret d'une IA ultra-performante souvent capable de donner une réponse optimale aux questions les plus compliquées ! Pour preuve, cet extrait du log:
Q: Quelle est la meilleure solution pour diminuer nettement le risque de contamination d'un travailleur sur son lieu de travail ?
(25h de calcul)
R: Le mettre au chômage.
Q: Si un citoyen ne change qu'une seule chose à son mode de vie habituel, quelle décision peut-il prendre pour diminuer au maximum de le risque d'attraper et transmettre le covid ?
(10s de calcul)
R: Il peut se suicider.

Natacha (2020-11-23T12:54:10Z)

Pour aller dans le sens de Thomas, j'ai eu plusieurs fois l'impression qu'il manque dans ce monde des « scentifiques généralistes », qui seraient à l'expertise scentifique ce que les médecins généralistes sont aux différentes spécialités médicales.

(D'ailleurs cette idée se trouve peut-être déjà dans ces pages, je ne me souviens plus exactement de quelles sources j'ai agrégé tout ça.)

Il m'arrive de penser que dans un monde idéal, tout le monde serait scientifique généraliste, et ce serait le rôle de l'instruction obligatoire de faire en sorte que ce soit le cas.

Mais je suis arrivée à la conclusion que le paragraphe précédent est trop simpliste. Il faudrait à tout le monde une culture scientifique de base (qui manque cruelle le monde réel), de même qu'une culture médicale de base (hygiène, automédication de base, premiers secours) ; et c'est à un niveau différent de la médecine générale et de l'hypothétique « science générale », eux-mêmes à un niveau différent des spécialistes qui examinent les cas les plus pointus et « produisent » les connaissances.

D'un autre côté, tant qu'on reste dans un monde post-vérité, la science et l'expertise n'ont plus vraiment de pertinence.

Thomas (2020-11-23T09:25:21Z)

> Eux aussi ont tendance, je crois, à ignorer toutes sortes de réalités sociales complexes parce qu'ils ne savent pas les modéliser, et donc réduire des phénomènes difficiles à des indicateurs qu'ils comprennent

Ça touche aussi à une problématique autour du développement de la recherche et des connaissances, qui me semble fonctionner en mode « depth-first » :
la segmentation des disciplines inciterait à développer des compétences très pointues dans des champs précis et très peu de chercheurs auraient des compétences interdisciplinaires.

Dès lors, ce sont les politiques, les journalistes, etc. qui se retrouveraient à recoller les morceaux en manipulant des choses qui les dépassent souvent ?

Arnaud Spiwack (2020-11-23T06:55:59Z)

À vrai dire, à ma connaissance, les économistes sont, en moyenne, bien à gauche de la population générale (mais moins que les sociologues). D'ailleurs, tu mentionnes l'austérité, ce n'était pas, au moins dans le cas de la crise de 2008, une mesure particulièrement populaire parmi les économistes en général (même si ça l'était dans certains cercles, qui sont aussi très marqués à droite).

Bob (2020-11-23T01:31:31Z)

Merci, comme toujours c'est très juste et on se désole que les personnes qui ont des responsabilités importantes ne semblent pas raisonner de cette façon…


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: fbe7c0


Recent comments