Comments on Nouvelles balades à Chantilly et Provins, et histoires de voitures

fakbill (2018-07-08T17:59:53Z)

" Mais mon moniteur d'auto-école m'avait passé une chasse, me faisant remarquer que cela devait devenir un automatisme et que toutes ces méthodes pouvaient distraire mon attention."
Il avait raison.

Mouton (2018-07-06T09:43:29Z)

Les vitesses pour les rapports dépendent vraiment beaucoup du véhicule. Sur l'ancien transporteur des parents, la première fait le démarrage mais tu peux passer en seconde à 10km/h voire en dessous. Les autres vitesses se superposent assez et tu passes en 5e vers 60km/h. Tu y restes ensuite jusqu'à 130.

En voiture, je ne reviens presque jamais en première après le démarrage (je rétrograde en seconde si je dois ralentir puis repartir, éventuellement en jouant sur l'embrayage, je ne reviens à la première qu'à l'arrêt complet ou s'il y a des bouchons.

De toute façon, tu pourrais certainement (de ce que tu décris) démarrer en seconde sur ton véhicule. Ce n'est pas conseillé, mais le temps d'apprendre à conduire à l'oreille, ça peut peut-être te rassurer (sur le fait que si tu n'es pas exactement dans le bon rapport, bah ça passe quand même, et que si parfois ton moteur hurle un peu quand tu cherches à faire patiner, c'est pas dramatique non plus).

Régis (2018-07-06T09:13:51Z)

Pour rouler bien centré dans ma voie, j'avais aussi essayé de projeter telle ou telle structure sur le pare-brise. Mais mon moniteur d'auto-école m'avait passé une chasse, me faisant remarquer que cela devait devenir un automatisme et que toutes ces méthodes pouvaient distraire mon attention.

Eric B (2018-07-05T13:37:59Z)

Dans mon cas c'est le moniteur qui m'avait donné le truc pour bien repérer quand on est centré sur la voie. En fait on peut repérer l'endroit où tombe normalement en bas du pare-brise le trait à droite de la voie (et non un trait fictif au centre de la voie), quand on est bien centré, ce qui permet de ne pas avoir de trait à tracer à la craie. Évidemment les voies n'ont pas toutes la même largeur, mais on peut s'adapter. Le truc est aussi très utile (même après 22 ans de permis) quand on va dans un pays où on roule à gauche…

Geo (2018-07-05T12:06:35Z)

Je suis tombé sur cet article qui m'a fait pensé à ton histoire :

https://news.autoplus.fr/80-kmh-Route-Vitesse-Limitation-Camion-1528586.html

" les compteurs de nos autos ne sont pas fiables à 100%. Ils présentent des marges d'erreur plus ou moins importantes. Dans tous les cas, la vitesse affichée est toujours supérieure à l'allure réelle, dite "chrono" ou "GPS". D'environ 4 km/h en moyenne. Lorsqu'un automobiliste se cale à 80 km/h au compteur, il roule donc en fait à la vitesse réelle de 76 km/h (voire moins selon les véhicules).

A l'inverse, les poids lourds, du fait de la réglementation sur la vitesse et le temps de conduite des pros, sont équipés d'un chronotachygraphe numérique dont la vitesse exprimée est d'une grande précision.
"

Cela expliquerait l'énervement des poids lourds. Je vois plutôt ça comme un argument de mauvaise foi contre les nouvelles limitations mais bon…

fakbill (2018-07-04T11:52:16Z)

"Je ne sais pas si c'est parce que Tuture est vieille et que les rapports ont été restandardisés(?) plus tard, ou si c'est juste des différences aléatoires entre modèles."
Si la boite est bien conçue, elle est pour tenir compte de la variation du **couple** moteur en fonction du nombre de tours par minutes. Un diesel avec un peu de couple restera en seconde tout le temps en ville et redémarrera même en seconde après un quasi-arrêt sans y penser car « ça passe sans problème ». Par contre, ce conducteur fera caler une petite voiture essence qui n’a pas de couple une paire de fois avant de s’y faire. Tout se fait au feeling.

Ruxor (2018-07-03T20:14:04Z)

@ScanX: Et si on veut descendre à la vitesse du pas, tu proposes quoi ? En seconde ça va caler. Ce que préconisait mon moniteur (et qui s'appelle, donc, une « reprise première »), c'est de débrayer, passer la première, et embrayer partiellement jusqu'à patiner et contrôler finement la vitesse à l'embrayage. Sur la voiture du poussinet, c'est vraiment technique tellement le rapport de la première est faible. Une possibilité est peut-être d'embrayer partiellement en étant en seconde (mon moniteur m'avait clairement dit de ne jamais jamais jamais faire ça, mais peut-être que sur Tuture ça se défend).

ScanX (2018-07-03T12:42:12Z)

On ne rétrograde jamais en première : Après la seconde, on met la boîte de vitesse au point mort.
La première ne sert qu'à démarrer (maximum de couple).

vicnent (2018-07-03T09:32:36Z)

[…] ça permet d'anticiper : sur une voiture […] dans de meilleures conditions que si on commence à freiner et qu'on écoute le moteur.[…]

Possiblement au début, encore que je pense que c'est une mauvaise habitude : pendant que tu penses ta conduite, tu ne peux pas te focuser sur tous les autres éléments de la route et pire, le jour où tu ne seras pas dans la bonne config, tu vas rajouter un facteur de stress. Or le stress est un inhibiteur de raisonnement pour justement se mettre en mode réflexe.
Avec l'habitude néanmoins, toutes ces choses vont devenir des complets automatismes (heureusement) et relire ces lignes te fera bien marrer.

Bob (2018-07-02T11:39:51Z)

Pour la limite entre l'Île-de-France et la Champagne, il y a cette carte qui donne la situation en 1790 :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Seine-et-Marne#/media/File:Seine-et-Marne_et_provinces.svg

Ruxor (2018-07-01T23:08:28Z)

@Fakbill: Non, ce n'est pas idiot, ça permet d'anticiper : sur une voiture dont les vitesses sont échelonnées comme je le dis, quand on voit un panneau 70 (resp. 50, resp. 30), on sait d'avance qu'on va devoir rétrograder en 4e (resp. 3e, resp. 2e), ou qu'on n'a a priori pas à le faire si on est déjà dans le bon rapport, ça permet de le faire dans de meilleures conditions que si on commence à freiner et qu'on écoute le moteur. (Ce qui ne veut pas dire qu'il faut se dispenser de l'écouter, mais avoir de l'info à l'avance est toujours un bonus appréciable.)

Fakbill (2018-07-01T21:33:28Z)

C'est idiot cette histoire de 'retenir en quelle vitesse on doit rouler en fonction des km/h'. On conduit à l'oreille et au ressenti. Si ça hurle ou si ça pouffe c'est qu'il faut changer. Nul besoin de regarder le compte tours et encore moins les km/h. Apprendre en les regardant est une idiotie.

mummy (2018-07-01T18:48:54Z)

Il est bien connu que les poids lourds sont des dangers publics, impliqués dans la plupart des accidents de la route. Ils roulent comme des cinglés, collent aux fesses de la voiture qui ose le ralentir alors qu'elle roule à la vitesse autorisée (ça me rend hystérique et me donne envie de résister encore plus à leur intimidation, même si le film de Spielberg "Duel"(terrifiant) est toujours présent dans mon esprit !!!)
Sur autoroute, ils déboîtent sans préavis, doublent d'autres poids lourds pendant de longues minutes sans se soucier des autres usagers, roulent trop vite, bref des nuisibles dangereux, qu'ils soient français ou étrangers. Je suppose que les chauffeurs de poids lourds sont vraiment au bas de l'échelle sociale ! Et Vive le dimanche, au moins ils sont plus ou moins neutralisés…

Fred le marin (2018-07-01T18:05:51Z)

L'intérieur des terres : l'île de France

Le potager du Roi (évoqué en moi par le "potager des princes" dans le post), à Versailles, me remémore cette ville et ses longues et spacieuses avenues (venteuses en automne).
Ville assez mystérieuse (de par mes grandes errances dedans, avant l'an 2000 en fait).
En particulier, je me souviens de cette inscription dans l'une des églises :
"Mais priez, mes enfants ! Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher !"
(et référence retrouvée sur le Net : église Notre Dame, Notre-Dame de Pontmain)
J'en suis toujours profondément perplexe…

Ruxor (2018-07-01T17:23:38Z)

@sbi: Ah oui, tiens… Il doit y avoir une plaque pour le camion et une plaque pour la charge/remorque. Bon, du coup je mets les deux dans le texte.

sbi (2018-07-01T15:06:57Z)

La plaque arrière du camion n'est pas la même… Est-ce normal?

Conducteur du dimanche (2018-07-01T10:31:20Z)

Personnellement, je n'ai jamais eu de problème pour rouler au centre de la chaussée. On m'avait cependant donné un truc (que je n'ai pas eu besoin d'appliquer, donc), qui est de regarder le conducteur de la voiture placée devant soi pour s'aligner avec lui. Bien sûr, cela suppose qu'il y ait une voiture devant et qu'elle soit bien centrée.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 547f20


Recent comments