Comments on Quelques questions débiles ou mal foutues au code de la route

Apokrif (2017-08-28T06:14:24Z)

@Vicnent: "Pourquoi passes tu ton permis ? "

Réponse dans http://www.madore.org/~david/weblog/d.2016-08-05.2387.html

Ruxor (2017-08-21T15:33:35Z)

@Martin: Pour défendre un peu cette question (même si je suis d'accord qu'elle est assez stupide), j'imagine qu'il y a un document administratif (carte grise ?) documentant la hauteur du véhicule, et que le chiffre indiqué sur ce document peut être exactement 2m. Auquel cas ça a un sens de se demander si on a le droit de passer quand la hauteur est limitée à 2m et que la hauteur du véhicule est administrativement de 2m (et si ça casse, qui est en tort). Je suis d'accord que dans la vie réelle, deux mesures physiques ne sont jamais exactement égales, mais là ce sont des mesures administratives, et elles peuvent être égales.

Martin (2017-08-21T14:42:13Z)

Merci pour ce témoignage. Les questions du code ont effectivement été écrites à la hâte, sans grand attention sur la qualité de ces dernière. Je trouverais plus intéressant d’imposer à ne pas avoir de faute (on n’a le code que si on a 40/40), tout en imposant à avoir des vrais questions de code… et pour cela, il faudrait effectivement avoir une banque ouverte de plusieurs milliers de questions.

Une question m’avait particulièrement marquée lorsque j’avais passé le code.
Un pont passe au dessus de notre voie. Un panneau « hauteur limité à deux mètres » est indiqué. On se retrouve alors avec deux questions : « Je peux passer si la hauteur de mon véhicule est supérieur à deux mètres (A : oui, B : non). Je peux passer si mon véhicule fait deux mètres de haut (C : oui, D : non). ».
Mon réflexe était alors immédiatement : dans quel univers la personne qui a posé cette question vit-elle ?! Comment un véhicule pourrait-il faire *exactement* deux mètres de haut ?
Si cela vous intéresse, la réponse attendue était alors (mais ça a peut-être changé…) B+C.

Martin.

JM (2016-09-24T13:57:09Z)

La pire que j'ai jamais vue consistait en une photo dédoublée : une route avec un virage à droite en côte et une voiture devant ; à gauche une ligne continue, à droite une ligne discontinue. Question "peut-on doubler oui/non oui/non". Le cadrage empêchait de voir s'il y avait une visibilité sur la sortie de virage par l'intérieur du virage (à droite de la route) ; la réponse attendue était apparemment que si la ligne est pointillée, on peut doubler, l'autorité compétente ayant décidé que la visibilité suffisait.

Évidemment, outre une erreur possible de l'autorité compétente, le peu qu'on voyait dans l'intérieur du virage laissait penser qu'il y avait des hautes herbes - peut-être l'autorité compétente aurait-elle dû interroger le propriétaire du champ sur son planning d'entretien avant de décider du marquage.

Aussi, les questions confondent accélération, force et énergie de façon assez violente.

Vicnent (2016-09-12T14:54:15Z)

:-)

Avec "un tout petit peu d'entrainement", on commence à comprendre la logique des questions et je me souviens qu'on m'avait conseillé de bachoter (du coup, passant un lundi matin, j'avais du me faire 400 ou 480 questions le dimanche après midi).

40 en 90 (Voiture), et tout juste en 2000 moto.

Après les diapos (diapos encore ? non ? si ??) et le rousseau, un truc pas mal, c'est de te farcir le code de la route . gouv.fr. (moi j'avais trouvé ça marrant à l'époque).

Et tu as des trucs aussi un peu alambiqué : par exemple, le stationnement payant ne peut l'être que si il existe un arrêté municipal le justifiant (et non pas l'imposant). Ou alors, les panneaux de rappel de vitesse, ils ne sont valides que si le panneau initial de limitation existe etc (les bons plans pour faire sauter tout genre de PV).

Pourquoi passes tu ton permis ? (j'ai du mal à t'imaginer propriétaire d'une caisse (pour te suivre ici depuis 12/13 ans) : est ce pour profiter de la voiture de ton ami ? Par sécurité ? En tout cas, un petit conseil : une fois ton permis obtenu, je t'invite à continuer de conduire (au moins au début pas mal ou à défaut un peu tout le temps) afin que les automatismes soient bien en place, sinon, si c'est pour prendre le volant juste pendant les grandes vacances, c'est vraiment dangereux.

Bon courage !

Nick (2016-08-29T21:22:53Z)

Pour la clope: je dirais qu'on ne peut pas la jeter n'importe comment (même si une brûlure est moins grave qu'un accident de voiture, inconsciemment le conducteur cherchera à la poser en sécurité) et chopper le volant à deux mains. Alors que le sandwich demandera moins d'attention pour s'en débarrasser. Ça aurait été plus clair avec du shit à la place d'une cigarette normale.
Bien sûr c'est une réponse de mauvaise foi faite une fois la solution connue.

ooten (2016-08-14T13:46:20Z)

J'ai rencontré relativement récemment de nouveaux ronds points qui ont la particularité d'être traversés de part en part en leur centre par des voies réservées aux transports collectifs (car, taxi etc …) (la voie réservée aux transports collectifs passe au milieu de la chaussée) et à l'intérieur de ces ronds points les véhicules qui empruntent ces nouvelles voies (car, taxi etc …) sont prioritaires par rapport aux véhicules engagés dans le rond. Une fois n'ayant pas pris conscience de cette nouveauté j'ai grillé la priorité à un taxi qui était sûr de son bon droit et une autre fois j'ai été le témoin d'un accrochage verbal entre un taxi et un motocycliste qui chacun voulaient forcer le passage. Je comprends bien qu'on veuille favoriser les transports en commun mais je trouve que ça complique la circulation et surtout il n'y a pas eu de sensibilisation à cette nouveauté.

JML (2016-08-14T08:06:44Z)

La ville de Nîmes a un long périphérique avec des ronds-points normaux et d'autres avec des feux tricolores à l'entrée _et_ sur le tour, autrement dit des trucs déguisés en ronds-points mais qui n'en sont pas du tout. J'ai bien failli griller un feu du tour la première fois que je suis passé par là tellement c'était inattendu. Ça pourrait faire une belle question tordue « Vous allez vous engager sur un sens giratoire (oui / non). Vous êtes à Nîmes (oui / pas forcément) » (je me demande si ça existe ailleurs qu'à Nîmes)

Le principe d'un rond-point est qu'on peut passer sans ralentir si personne n'arrive, ça serait vache qu'il puisse y avoir un panneau stop, il faudrait jeter un coup d'œil sur le panneau à droite en plus de la détection de piétons à un moment où on préfère regarder ce qui arrive à gauche et à quelle vitesse… Les exceptions rares sont dangereuses !

mummy (2016-08-12T16:35:47Z)

Ces questions sont totalement ridicules et absconses dans leur formulation dont la "logique" m'échappe totalement…j'ai de la peine à croire que quelqu'un au QI normal et qui n'a pas fait d'études de sémantique doive se torturer l'esprit pour analyser ces questions/réponses à la mord-moi-le -noeud !!! Dieu merci, j'ai passé mon permis autrefois quand le bon vieux code Rousseau était en vigueur et qu'on ne coupait pas les cheveux en 10 !

Geo (2016-08-11T12:25:58Z)

"La photo montre qu'on est stationné, et une voiture arrivant dans la voie où on veut s'engager empêche qu'on quitte le stationnement immédiatement. La question est formulée ainsi (de mémoire) : J'actionne le clignotant avant de quitter le stationnement (oui/non) — il faut répondre non, parce qu'on ne peut pas quitter le stationnement maintenant (et on ne doit pas mettre le clignotant pour signaler une intention, seulement une action)"

C'est marrant, parce que je me souviens encore de cette question qui existait déjà à l'époque. Mais je ne trouve pas que ce soit spécialement ambigu. Ce que je comprends, c'est qu'il y a à ce moment là une voiture qui arrive, et la question est de savoir si on va mettre le clignotant maintenant (pas 5 min plus tard bien sur, sinon ça n'aurait pas de sens de mettre une voiture là). Je répondrais non parce que ça pourrait perturber la personne qui arrive.

Il y avait une question similaire pour un changement de file. On voyait quelqu'un dans le retroviseur sur la file de gauche. Je me souviens avoir répondu à la séance collective que je mettais mon clignotant (pour montrer au type derrière moi que j'allais passer devant lui s'il ne voulait pas me doubler). Le moniteur s'était un peu foutu de moi ! (je note au passage que c'est intéressant de prendre la parole en cours, je me souviens de ça des années après).

Bref, je te trouve un peu excessif dans tes critiques. Quand on a compris un peu la logique des questions, la réponse est souvent assez censée.

Geo (2016-08-11T12:11:10Z)

Quand j'ai passé mon code de la route (il y a 22 ans), je me souviens que le matin même du passage du code, le responsable de l'auto-école nous avait fait une séance spéciale avec toutes les questions un peu ambigües. Apparemment, il avait assisté à suffisamment d'examens pour avoir répertorié ces questions, et il les avait dans sa base de questions.

Ruxor (2016-08-10T17:40:30Z)

@SB: Justement, je ne sais pas ! Comme je disais dans l'autre entrée sur le sujet, je ne comprends pas si l'ensemble de toutes les questions possibles de l'examen officiel est connu et repris par les éditeurs de systèmes de préparation (Codes Rousseau, Prép@code), ou s'ils essaient juste de l'imiter comme ils le peuvent, en refaisant leurs propres questions. Sur ce genre de questions merdiques, j'aimerais vraiment savoir.

Tout à l'heure, je suis allé dans mon auto-école faire un test en conditions d'examen ; manifestement, c'était sur un jeu de préparation par l'éditeur Codes Rousseau. J'ai trouvé les questions assez nettement différentes de celles qui étaient présentées sur le site Prép@code sur lequel je m'entraînais (et dont l'accès m'est aussi fourni par l'auto-école). Du coup, je ne sais pas lequel reflète le mieux la réalité des questions de l'examen officiel (ou peut-être qu'elle sont encore différentes des deux). C'est un peu énervant. Il faut que je demande au personnel de l'auto-école, mais là ils étaient un peu débordés.

SB (2016-08-10T15:36:49Z)

« le corrigé du site sur lequel je m'entraîne prétend que oui »

Le contenu de ce site représente-t-il fidèlement ce qui se fait à l'examen officiel ?

Ruxor (2016-08-10T14:15:40Z)

@Vincent: Il ne faudrait pas non plus en tirer la conclusion que c'est super dur. Il y a aussi beaucoup de questions tellement faciles qu'on en rigole (genre : mes amis ont trop bu pour prendre la route, je peux leur proposer : de rester dormir chez moi (oui/non), de leur appeler un taxi (oui/non) ; on arrive assez bien à deviner qu'il faut répondre oui et oui). Et la grande majorité des questions est quand même raisonnable et pas trop difficile. (Il y en a aussi qui sont difficiles *et* intelligentes.)

Vincent (2016-08-10T07:32:40Z)

Merci de ce témoignage!

C'est consternant. On comprend mieux pourquoi de nombreuses personnes roulent sans permis. Le code est beaucoup trop difficile et complètement déconnecté de la réalité…


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 759565


Recent comments