Comments on Je suis fatigué, fatigué, fatigué

régis (2014-06-14T07:58:47Z)

En août à Antalya la mer est à 28°C… j'ai des souvenirs de baignade depuis le caïque et de banane dans des criques isolées au milieu de tombes lyciennes…
quant à la Bretagne, c'est bon pour attraper la mort. Le Touquet n'est pas mal non plus si on veut en finir avec l'existence!

Vicnent (2014-06-12T12:32:21Z)

Régis, en aout, la moyenne de la mer est 25° (et c'est important pour moi car j'aime beaucoup l'eau et je suis frileux). Par exemple, j'ai découvert la Bretagne via Camaret la semaine de la "canicule" (2003 ?), donc j'imagine que l'eau devait pas être spécialement froide, et bien, le haut de mes cuisses n'a jamais vu d'autres eaux que celles de la douche. Impossible de rentrer dedans. (En même temps, on était en moto, on a trouvé bien d'autres occupations) - Cet été la Crête, on verra. Mais j'aime de plus en plus le coin…

Régis (2014-06-09T12:23:13Z)

D'accord avec Vicnent, Santorin superbe, mais eau un peu fraîche dans la mer Egée. 1/2 h de vol supplémentaire et tu es à Antalya/Kemer et en juin la Méditerranée est déjà à 24°C… au moins tu n'en rentrerais pas enrhumé.

SB (2014-06-05T12:53:46Z)

@Nick Mandatory : le monastère est un bon endroit pour faire des maths, effectivement: http://etudiant.lefigaro.fr/orientation/trouver-sa-formation/detail/article/ces-jeunes-qui-partent-reviser-dans-un-monastere-5442/

Pierre (2014-06-05T09:32:57Z)

Effectivement, si on tient à garder quelques habitudes on peut choisir le même voyagiste chaque année, ou encore la même région de la planète, voire le même hôtel-club, etc… Une fois qu'on y a goûté, on a envie de recommencer. Les abords d'une piscine, le balcon d'une chambre d'hôtel donnant sur la mer, sont d'excellents lieux de réflexion sur un problème de maths. D'ailleurs les hôtels modernes proposent tous du wifi, au moins dans le hall de la réception si ce n'est dans les chambres. Avec internet on est jamais complètement déconnecté…

N (2014-06-05T09:14:17Z)

Moi, je mens en vacances, je dis «je serai pas à Paris»… Alors que j'y suis. Enfin ça m'est déjà arrivé quelques fois.

(Dans mon for intérieur, je dis «je serai chez moi, et chez moi c'est si différent de Paris…»)

Un chauffeur de taxi m'a récemment dit que en-deçà d'un mois de vacances, ce n'était pas de vraies vacances. Donc il travaille tout le temps, sauf un mois par an. Et il connaît des copains qui travaillent tout le temps, sauf deux mois par an. (Bon lui et ses copains vont au Maroc en vacances, donc ils ont besoin de temps pour s'habituer au changement… Mais l'idée m'a beaucoup plu, et me semble être une réalité typique de Paris.)

Natacha (2014-06-05T05:26:59Z)

À tous les incrédules sur le fait que le voyage fatigue, et j'en rencontre tellement que je me sentais isolée : je partage la position de notre hôte là dessus.

Quelque part, c'est effectivement ne pas vouloir complètement déconnecter. Surtout déconnecter du quotidien et des petites habitudes. Je suis probablement un peu casanière, mais je dois déployer un effort mental sensible pour m'habituer à de nouveaux lieux et de nouvelles routines.

Les vacances chez moi sont beaucoup plus reposantes car le quotidien y est déjà en « pilote automatique » par la force de l'habitude.

Je suppose que ça fonctionnerait aussi si je partais en vacances dans un lieu que je connais bien, sans contingences énormes pour le voyages, par exemple une résidence secondaire entretenue et à portée de voiture (si j'étais riche).

Pierre (2014-06-04T18:52:32Z)

Si tu n'as pas envie de partir loin, c'est peut-être parce qu'inconsciemment, tu ne souhaites pas te déconnecter complètement ? Sinon, il semble qu'on se fatigue bien plus à répondre merde aux diverses sollicitations pendant toute une semaine, plutôt qu'à voyager un peu à l'aller, puis un peu au retour, mais avec une vraie détente intégrale entre les deux. Et d'ailleurs, es-tu certain de n'avoir pas plus d'une semaine à consacrer à ta détente ? D'après mon expérience, les gens qui se proclament surbookés font souvent tout pour l'être… sans se l'avouer.

Nick Mandatory (2014-06-04T17:30:30Z)

Va faire une retraite dans un monastère. Je ne sais pas à quel point ça t'aiderait, mais j'aimerais lire le billet que cela engendrerait :-)

Vicnent (2014-06-04T13:34:10Z)

Voyager fatigant ? vas te poser à Santorin 15 jours (coté sud, type 9 muses Hotel, surtout pas Oya) et pose toi au bord de la piscine au calme 15 jours, cela a été un choix de vacances reposantes et véritablement les plus reposantes qu'il m'ait été donné de prendre. 3h d'avion. (Certes, 1h pour y aller, attendre 1 heure etc… mais quel bonheur de se lever à 8h, partir de la maison à 9, décoller à 11h30 et de déjeuner là bas à 15h…)

Et puis en plus c'est beau. Quelques tof : <URL: http://goo.gl/BTNmxS >

(j'espère juste que tout le monde ne va pas te poster son avis et ses photos, ce que je viens de faire du reste, mais pour te savoir très casanier, certaines fois, je voudrais croire qu'un avis puisse te faire changer ton opinion et que tu te forces un peu à bouger, je reste persuadé que certaines expériences - à priori impossible - méritent d'être vécues)


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: e59a0f


Recent comments