Comments on Labyrinthes

Fred le marin (2013-09-12T15:12:30Z)

"Congratulations! You found the exit!"

Glop, glop !
J'ai enfin trouvé ce mythique portail couleur bleu-azur, quelque part en z=7.
Pour savoir ce qu'il y a derrière (i.e. le légendaire trésor) : eh bien, "jouez" dès à présent.
Partage il y aura bien, mais selon un juste mérite (légitime).
Merci, malgré tout, aux Dieux pour avoir créé une cage néanmoins très "clean".

Fred le marin (2013-09-04T20:03:57Z)

Bonsoir.
J'ai monté quelques étages (rapidement, et joyeusement même [sur tapis rouge]).
Fier et étonné, j'arrive au z=4, et là, paf, je me suis cogné à tous les murs.
Absolument tous.
C'est désespérant de sentir qu'il faut revenir (très loin ?) en arrière parfois.
Mais c'est le "jeu" (à présent je mets des guillemets).
Reviens le souvenir d'un professeur de maths qui s'exclamait (après l'épreuve, à l'époque) : "Mais tout était très facile !".
Pourtant, nos avenirs étaient là, en enjeu, et pilotés (étrangement) par le manque de bol (relatif).
Piment de l'existence : un autre, inconnu, avait gagné des millions d'euros à la Loterie Nationale (ou Européenne).
Humour, quand tu nous tiens ! Voyons : il y a souvent des suites positives dans toutes ces "fournaises sans noms".
Ce soir, la preuve en est faite; certes le temps a tellement passé…
{Infinite Dreams}

titipukhân (2013-08-30T21:06:38Z)

Quelqu'un qui aime aussi les labyrinthes (il aime aussi les miroirs et les grains de sable).

<URL: http://www.ciudadseva.com/textos/cuentos/esp/borges/dosreyes.htm >

simple-touriste (2013-08-30T20:47:15Z)

Je n'ai pas compris où et quand se passait Doom.

Et il faudrait mettre des nazis.

Régis (2013-08-30T19:02:43Z)

Le père et le labyrinthe, de quoi permettre aux sociétés de psychanalyse de se crêper le chignon pendant encore un siècle….

Couard Anonyme (2013-08-28T22:10:22Z)

Il faut mettre des monstres et un lance roquettes, puis nous voilà replongés dans Doom II.

a3nm (2013-08-28T22:01:29Z)

Sur l'exploration de labyrinthes, un phénomène que je trouve marrant est à quel point l'algorithme utilisé pour générer les premiers niveaux de nethack est efficace pour donner envie d'explorer. C'est aussi un effet des objets au sol et des monstres que l'on peut rencontrer… mais c'est fou de voir à quel point, une fois atteint Gehennom où les niveaux ressemblent beaucoup plus à des labyrinthes classiques, l'exploration devient pénible. (À ce stade, généralement, on est allé trop loin pour vouloir abandonner, et on a juste envie d'en finir.) Je me demande ce qui rend les premiers niveaux de nethack, avec leur disposition en couloirs et en salles, aussi prenants à explorer par comparaison avec les labyrinthes normaux de la fin du jeu.

Fred le marin (2013-08-28T08:31:18Z)

Une prison construite par les Dieux.

Aller de D à A, c'est passer des épreuves pour aller des ténèbres à la Lumière.
Les couloirs/salles du labyrinthe peuvent être vides… ou pas (rencontres d'alliés, découvertes d'objets divers et de monstruosités en tout genres [jusqu'à l'abominable Minotaure])
Cette prison est garante de la réalisation d'un parcours personnel, nommée "l'Aventure", et sur laquelle on sait finalement peu de choses à l'avance.
La grande sagesse des Divinités impose en effet un minimum d'efforts et de réflexions pour le personnage.
La Mort au sein de l'aventure n'est pas forcément synonyme d'échec, mais plutôt d'inconnu : téléportation (dans un autre labyrinthe ?), ou passage dans une direction (vers un autre "plan" ?) nouvelle (et orthogonale, si j'ose dire).
La connaissance progressive du labyrinthe (apprentissage par degrés, "backtracking") présente un parallèle avec ce dernier : l'on peut même perdre/oublier son chemin (ou pas : fil d'Ariane).
Cherchons, cherchons toujours la vérité et la sortie (vers l'Océan du Ciel) !
Mais, sur ce, j'entends au lointain le grondement d'un monstre : alors à plus tard (ou pas)…

Decebal (2013-08-28T07:50:06Z)

J'aime aussi beaucoup les labyrinthes, les labyrinthes mouvants et les sorties plus ou moins optimisées de labyrinthes. Pour cela je vous conseille tout particulièrement : http://www.bricks-game.de/indexuk.html

D'ailleurs ,j'y ai composé certains puzzles particulièrement tordus.

Damien (2013-08-28T07:31:40Z)

Je ne sais pas si tu as déjà vu ce site, il est très complet :
http://www.astrolog.org/labyrnth/algrithm.htm

galad (2013-08-28T07:15:51Z)

Yo david,
Sous Firefox 23, Ubuntu 12.04 64 bits - drivers nvidia proprios (304)
"Your navigator does not support the HTML5 WebGL context!"

Galad

Gabriel (2013-08-28T06:55:36Z)

Le livre « Clojure Programming » contient justement une implémentation d’un générateur de labyrinthes de dimension et forme de pièces arbitraires. Le code est concis grâce aux ensembles et aux dictionnaires qui sont fournis nativement par clojure, c’est très élégant :
https://gist.github.com/cgrand/792959


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: b0fca4


Recent comments