Comments on L'entropie des prénoms français

Ruxor (2015-06-25T10:43:23Z)

@pff: Oui, apparemment c'était un malentendu sur la nature de la licence sur ce fichier. Qui est absolument honteuse de la part d'un organisme public et non-lucratif comme l'INSEE.

pff (2015-06-25T07:01:46Z)

Le fichiers des prénoms n'est plus disponible sur le site pointé par ton lien:
"Regards Citoyens n'en est pas responsable. Veuillez contacter l'INSEE."

Vive l'open data vantée par nos politiques.

Pascal (2014-01-05T19:45:39Z)

bonjour,

pour les données américaines, voir ici : http://www.ssa.gov/oact/babynames/limits.html

(via Flowing Data : http://flowingdata.com/2013/11/18/regional-names/ )

Praenomen (2012-06-01T18:07:08Z)

Ah oui, en effet, la distribution visible sur
<URL: http://meilleursprenoms.com/stats/prenom.php3/marie >
connaît plus de variations que je le croyais.

Ruxor (2012-06-01T14:53:12Z)

@Praenomen: "Marie" apporte 0.229 bits d'information sur l'année de naissance : c'est peu, mais un tout petit peu plus que ceux que j'ai cités.

Praenomen (2012-06-01T12:42:29Z)

Pourquoi "Marie" ne figure-t-il pas parmi les prénoms apportant le moins d'informations sur l'année de naissance ? C'est quand même un des prénoms les plus donnés à toutes les époques.

Par ailleurs, je me suis toujours demandé si les bases de données sur les prénoms permettaient de distinguer les premiers prénoms (habituellement employés comme prénom usuel) des deuxièmes, troisièmes… prénoms. Cela peut changer la perspective car on ne donne pas le même genre de prénoms en premier prénom, en deuxième prénom (souvent le nom d'un grand-parent), en troisième (idem), en quatrième (pour se faire plaisir), etc.

ayoub (2012-06-01T11:34:27Z)

En effet, quid des prénoms à orthographes multiples (<URL: http://www.youtube.com/watch?v=7SZHAQqo2Rk >)?
C'est particulièrement vrai pour les prénoms "d'origine étrangère". Je vois par exemple que l'INSEE a fait la distinction entre mohamad/mohammad/mohamed/mohammed/mouhammad/mouhamed. Là c'est assez extrême mais il faudrait surement éliminer ces avatars si on veut une idée de l'évolution de l'originalité des prénoms plus qu'une idée de l'évolution de l'originalité de leurs écritures.

Carabas (2012-05-31T15:06:03Z)

Quelqu'un aurait-il une explication pour la baisse d'entropie consécutive à chaque guerre mondiale ?

Ni (2012-05-31T12:37:39Z)

Est-ce que tu as essayé de regrouper les variantes orthographiques pour voire si ça change les résultats? Notamment, les Louane, Loane et Louna que tu listes dans le deuxième ajout pourraient être considérés comme un seul prénom (et on pourrait même ajouter Lana)…

Subbak (2012-05-31T10:49:18Z)

Les prénoms apportant le plus d'information sur l'année sont tous des prénoms donnés récemment. Ces modes ayant tendance à durer peu (moins de 10 ans en tout cas), je me demande si les prénoms apportant le plus d'information sur la décennie sont différents.

Mouton (2012-05-31T10:20:51Z)

Une information qui me semble marrante, c'est de compter les longueurs des prénoms. J'avais l'impression, il y a quelques années, qu'on avait un pic de prénom de trois lettres (Teo, Tom, Léo, Léa, etc.).

régis (2012-05-31T09:37:51Z)

Enfin bon, Ruxor, ta référence aux lois de la thermodynamique ne vaut pas pour tous les prénoms. J'ai aussi essayé de faire joujou (<URL: http://www.tous-les-prenoms.com/prenoms/filles/regis.htm/ >)avec mon prénom et il faut considérer qu'il se comporte comme un radioisotope dont la demi-vie serait comprise entre celle du cobalt 60 et celle du tritium. Les Nuls, qui ont révélé au monde que Régis est un con - tu n'en doutes pas- sont pour beaucoup dans cette désintégration régulière.

mlk (2012-05-31T07:07:35Z)

Ton graphique rouge n'est-il pas une illustration de la loi de 1966 <URL: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9nom#France > ?

régis (2012-05-31T07:03:00Z)

il est probable que Baptiste Coulmont, s'il n'est pas occupé à faire de la science molle avec les sex toys passera un de ces quatre par ton site et te gratifiera d'un commentaire.
Son ouvrage La sociologie des prénoms est très intéressante à lire ( même si je me suis nettement plus esbaudi à la lecture de l'Histoire des sex shops du même auteur)

Touriste (2012-05-31T06:14:55Z)

@ Nicolas notamment : un article récent de The Economist, rempli d'anecdotes sympathiques et rigolotes, <URL: http://www.economist.com/node/21542749 > va plutôt dans l'autre sens ("a survey by two economists, Roland Fryer and Steven Levitt, found that nearly 30% of black girls in California in the 1990s received a first name that they shared with no other baby born in the state in the same year.").

Jacques Sélère (2012-05-31T03:30:29Z)

L'explication du saut d'entropie me semble assez simple, pour ne pas dire simplette. C'est la globalisation: métissage, mariages mixtes, baisse d'influence du noyau dur de la chrétienté qui entretenait des traditions comme celle de donner les prénoms des parrains et marraines aux baptisés, etc. C'est, grosso modo, un reflet du second principe de la thermodynamique, et je suis presque sûr qu'il transcende les frontières. Il y a aussi des originaux, qui veulent à tout prix mettre leur grain d'entropie. Ainsi, un gars qui avait ses enfants fréquentant la même école que les miens, avait appelé un de ses rejetons "Liban" (prononcer "Li-bane", car cela se passe en Amérique hispanophone). J'ai longtemps pensé qu'il s'agissait d'un fan du Liban, ou d'un supporter de la cause palestinienne. J'ai fini par avoir l'explication. Le Liban était la dernière de ses préoccupations, mais par contre, il adulait Lee Van Cleef. Le fonctionnaire du Registre Civil n'ayant pas accepté "Lee Van Cleef" comme prénom, il se contenta de "Leevan" (qui se prononce aussi "Li-bane").
Je suis en fait plus intéressé par la courbe verte qui montre clairement que la guerre de 14-18 fut bien une boucherie en comparaison de 39-45, alors que l'apparition de la pilule (1967) est presque du bruit de fond.

Ruxor (2012-05-30T21:07:34Z)

Ah oui, j'aimerais beaucoup avoir une base de donnée analogue pour d'autres pays… Tout ce que je trouve pour les États-Unis, c'est <URL: http://www.ssa.gov/oact/babynames/ >, mais je ne trouve pas de base de données à télécharger (bien que les publications de l'Administration fédérale américaine soient en principe libres de droits).

Nicolas (2012-05-30T20:49:06Z)

Dans la série "faudra-faire-ça, faudrait-faire-ci", je propose de comparer avec d'autres pays, notamment parce qu'après 4 ans aux US, j'ai l'impression que les prénoms sont beaucoup moins variés et sont globalement les memes depuis plusieurs générations. Il me semble qu'il y a toujours autant de Joe, Matt, John, Chris, alors qu'il y a beaucoup de moins de René, Henri, Philippe et François qu'avant. Je suis peut etre la victime d'un biais d'observation qui fait que mes fréquantations ne sont sans doute representatifs de la diversité de la société américaine…


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 56cbb8


Recent comments