Comments on L'angoisse de Matignon

SB (2012-07-03T18:59:10Z)

Des infos sur d'autres pays:

"Russia’s Strategic Missile Forces are equipped with a special ‘safe-busting’ sledgehammer that can be used in an emergency to break open the safe containing launch codes if it fails to open" ( http://en.rian.ru/mlitary_news/20120606/173873812.html )

"British nukes were protected by bike locks" ( http://news.bbc.co.uk/2/hi/7097101.stm )

SB (2012-05-15T17:56:35Z)

Voir aussi: http://www.lepoint.fr/monde/cette-mallette-noire-qui-ne-quitte-pas-les-presidents-15-05-2012-1461509_24.php

Ruxor (2012-05-15T12:20:25Z)

L'article <URL: http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/05/11/c.html > en dit un tout petit peu plus sur cette histoire, et confirme que le Premier ministre a lui aussi les fameux codes (ou peut-être un sous-ensemble, ou je ne sais quoi).

Ruxor (2012-05-15T11:38:59Z)

@Vicnent: D'une interview dans l'émission dont a été tiré le livre (à moins que ce soit le contraire) *L'Enfer de Matignon* de Raphaëlle Bacqué : il me semble que c'est Édith Cresson qui raconte que la seule chose que Rocard lui ai dite lors de la passation de pouvoir entre eux, c'est ce fameux code (ce qui ne lui semblait pas — à Cresson, je veux dire — la chose la plus importante). Ce qu'il devrait en faire, ben j'imagine, l'utiliser au cas où le président serait dans l'incapacité de le faire. Quant au fondement juridique, c'est je suppose l'article 21 de la Constitution : « Le Premier ministre […] est responsable de la défense nationale. » (ce qui contredit vaguement l'article 15, mais je suppose qu'on peut trouver une interprétation assez tirée par les cheveux pour expliquer que « responsable de la défense nationale » et « chef des armées » ne se marchent pas sur les pieds).

Vicnent (2012-05-15T10:49:09Z)

j'avais pas "percuté" plus que cela, mais Ruxor, d'où tiens tu que le Premier ministre aurait aussi les codes ???? (et de fait, je me demanderais bien ce qu'il peut en faire, il me semble bien qu'il n'a aucune prérogative en ce domaine)

régis (2012-05-15T07:52:17Z)

Si les personnes pressenties se défilent et si c'est toi qui vas à Matignon, exige diplomatiquement que la Lanterne soit mise à ta disposition. Ca te consolerait.

Fred le marin (2012-05-14T19:15:31Z)

La fonction (temporaire) de Président de la République Française est lourde de charges.
Tracer un bout de chemin pour un peuple à tradition révolutionnaire et son pays, le tout à travers un espace-temps incertain, c'est un beau défi.
Se souvenir des luttes ancestrales et protéger les nouveaux, c'est garder la fierté nationale.
Vouloir une Europe plutôt "fraternelle et prospère", c'est ambitieux.
Redresser la barre dans la tempête financière, c'est intrépide.
Mais nous sommes là, nombreux, à ses côtés !

Si le capitaine reste à la barre quoiqu'il advienne, les officiers et les matelots restent aussi à leur poste respectif.
Avez-vous jamais eu ce sentiment curieux : être un élément de l'Histoire ?
Les égoïsmes, la trahison, les bas instincts : voilà les écuries d'Augias à nettoyer (du mieux possible, en pardonnant).
Et puis, le pays des Droits de l'Homme fait que chaque citoyen français à une charge à porter plus lourde qu'il ne croit s'il veut préserver son authenticité.
Un brin de sacrifices, un peu de courage : la carrière est ouverte depuis longtemps par les anciens.
La République Française est comme le vin : elle se bonifiera avec le temps.
Gardons surtout à l'esprit l'exigence de solidarité envers ceux qui ont peu et le vilain passé disparaîtra !
Il y a toujours une direction positive, montrée par les visionnaires séculaires.
Quant au vent nucléaire, il doit impérativement n'être qu'une défense ultime.
Enfin, à ceux qui chercheraient à nous mettre la larme à l'oeil, nous leur sourions doucement.
C'est dit, c'est fait.
Au revoir, adieu, à l'abordage du Futur !

DM (2012-05-14T18:38:20Z)

Il me semble avoir lu que lors de la passation de pouvoir Giscard-Mitterrand, ce dernier a été interloqué de voir son prédécesseur fouiller dans sa chemise pour retirer une plaquette portée en pendentif. Les fameux codes.

Vicnent (2012-05-14T15:45:29Z)

Les codes étant militaires, ces derniers ont effectivement l'habitude de travailler avec un dictionnaire et une matrice de clés, qui doit indiquer en fonction du jour / mois / l'heure etc quelle longueur doit avoir le code et à partir de quelles ligne et colonne. Comme on est en 2012, j'imagine qu'il y a un peu de biométrie.

La question que je me pose, c'est comment on garantit à l'amiral du sous marin qui va atomiser au sens propre Moscou, une authentification forte au moment où il reçoit le feu vert. J'aimerais bien connaitre au moins le protocole, parce que je sens bien qu'en cas de sale complot de l'intérieur, ça peut être vite chaud. (il doit y avoir plusieurs personnes, dont certaines à distance qui authentifient le fait que c'est bien le président…)

Gabriel (2012-05-14T15:13:14Z)

Les codes nucléaires, je les imagine plutôt comme avec un support physique, un genre de carte à puce avec de la bonne crypto et un code PIN, non ?


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 6db3af


Recent comments