Comments on Séances de hacking réseau

Jacques Sélère (2012-04-09T15:43:45Z)

Je cite: "il y a une chose qui pose une petite difficulté : c'est que le démon pppd…"
Le démon pppd.
Tiens donc! Je me disais bien qu'il y avait anguille sous roche.
Heu… bonne vacances aux vacanciers (j'en suis).

DM (2012-04-06T09:06:55Z)

J'ai moi-même des trucs complètement zarbs… Certains réseaux WiFi semblent ne fonctionner qu'avec tel pilote (wl vs b43) et/ou certaines versions du noyau; par exemple le réseau WPA d'une Freebox v5 fonctionne avec un noyau mais pas avec un autre, tandis que celui d'une autre Freebox v5 fonctionne avec les deux.

Ruxor (2012-04-03T16:52:26Z)

@Damien: Question d'habitude surtout. C'est quand même bien plus pratique d'avoir des configs aussi semblables que possible sur toutes les machines que j'administre, histoire de pouvoir copier-coller les mêmes lignes de commande sur plein de machines : j'ai choisi d'avoir Debian ou Ubuntu partout. Je ne suis d'ailleurs pas sûr que FreeBSD ait autant de features mutantes que Linux au niveau réseau (même si, quand j'étais petit, on le disait effectivement plus approprié pour ce genre de choses) ; au niveau des features réellement utiles, bien sûr, je suis persuadé qu'il a tout ce qu'il faut.

Damien (2012-04-03T10:03:27Z)

Sinon juste par curiosité et pas du tout pour troller, je me demandais pourquoi, depuis pas mal de temps apparemment, tu sembles préférer Linux à *BSD pour tes séances de hacking. Est-ce pour des raisons techniques, par habitude… Je suppose que tu pourrais faire pas mal des choses que tu fais avec du BSD, donc comme dans cet article, tu écris qu'utiliser Linux, c'est fun, etc., la question m'est venue à l'esprit.

Ruxor (2012-04-02T21:14:43Z)

@Damien: À l'origine, l'existence de ces trois plages venait de la distinction entre réseaux de classes A, B et C. Cette distinction n'a plus aucun sens maintenant, les notions de classe de réseau étant complètement disparues, donc on pourrait toujours utiliser 10.x.y.z, quitte à n'utiliser que 10.0.y.z quand on n'a besoin que d'un /16 ou 10.0.0.z quand on n'a besoin que d'un /24. Je ne vois aucun intérêt à mettre 192.168 là où 10.0 va aussi bien et est plus simple à taper.

Damien (2012-04-02T20:08:13Z)

Si tu relis le rfc 1918, tu verras que les 3 intervalles d'adresses réservés pour utilisation en réseau privé n'ont pas la même taille, et je pense que le fait que 192.168.x.y est le plus utilisé vient du fait que c'est l'intervalle le plus petit, donc théoriquement (en pratique ça ne change rien) ou intellectuellement plus adapté à des réseaux de quelques machines. Ceci dit, où je bosse, on est en 10.x.y.z… Mais il y a beaucoup de machines puisqu'il s'agit d'un des réseaux internes d'un grand opérateur télécom.

Ruxor (2012-04-02T19:44:32Z)

@ooten: Raison de plus pour m'extasier quand par miracle ça marche. :-)

ooten (2012-04-02T19:33:52Z)

Tes goûts ont dû évoluer car à une certaine époque tu trouvais le Wifi très mal foutu.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 4aed31


Recent comments