Comments on Faudrait-il créer un permis de surfer ?

Valerio (2011-10-27T21:06:36Z)

> In
Bravo, enfin qqn qui pose les vraies questions!

ya slm une chose qui me chiffonne: qui va décider des questions et qui va évaluer les réponses, et qui va vérifier que le candidat ne triche pas en récitant ce qu'on lui aura dit?

la moins mauvaise solution me semble être celle du virus bienveillant "je viens de vous contaminer, vous avez fait telle bêtise".

Et pour les débiles trop profonds, ya AOL et autres.

Ruxor (2011-10-24T05:35:33Z)

ln → En tout cas, il faudrait créer un permis de brûler des hommes de paille.

ln (2011-10-23T21:02:28Z)

C'est une très bonne idée, et ceux qui n'obtiendront pas ce permis en seront pour leur frais. Ils n'auront à s'en prendre qu'à eux-mêmes. Dans une logique toute naturelle, il s'agirait de créer par la suite (de façon incitative) :

- un *permis de picoler*, avec multiples tests théoriques sur les effets de l'alcool

Pourquoi ? Parce qu'il est faux de dire que celui qui boit sans comprendre quoi que ce soit aux conséquences potentielles ne met en péril que sa propre existence et pas celle des piétons, cyclistes, skaters, et autres amis.

- un *permis de voter* (aka permis citoyen)

Pourquoi ? Parce qu'il est faux de dire que celui qui vote sans comprendre quoi que ce soit à la politique ne met en péril que sa propre conscience et pas la nation toute entière.

- puis un *permis de procréer* (dans sa formulation décente)

Pourquoi ? Parce qu'il est faux de dire que celui qui tente de faire un enfant sans comprendre quoi que ce soit à la sécurité ne met en péril que sa propre vie, et pas celle de la planète menacée de surpopulation [sans compter celle du partenaire menacé de MST].

- et finalement un *permis de vivre* (renouvelable tous les mois)

Pourquoi ? Parce qu'il est faux de dire que celui qui connecte sa vie à celle des autres sans comprendre quoi que ce soit à celle-ci ne met en péril que sa propre existence, et pas celle d'autrui, via des actions dont l'utilisateur ne sera pas judiciairement responsable mais qui méritent sans doute qu'on s'en soucie.

YoungFrog (2011-09-22T07:39:21Z)

Cela pourrait faire partie d'un de ces écrans d'accueil qui apparaît la première fois qu'on lance certains programmes. En l'occurrence un navigateur.
J'imagine : à chaque démarrage s'afficherait une question à choix multiple tel que si la bonne réponse est choisie, le bouton "fermer la fenêtre" apparaît (et une checkbox "ne plus afficher cette aide à l'avenir"). Cet écran reviendrait à chaque lancement du navigateur jusqu'à ce que la checkbox soit checkée ou que les questions soient épuisées.
Cela apprendrait peut être aussi aux bénéficiaires du système à _lire_ les messages qui apparaissent à l'écran (ça pourrait aussi faire partie des questions: « Un message apparaît sur votre écran, avec deux boutons: OK et Annuler. Que faire ?
1. Appuyer sur Ok.
2. Appuyer sur Annuler.
3. Lire le message et agir en conséquence. »)

DM (2011-09-21T09:36:08Z)

Ceci me rappelle l'incrédulité de certains au sujet du fonctionnement de Wikipédia : ils ne voulaient pas croire qu'il n'y avait pas d'autorité centralisée, de « chefs », comme si pour pouvoir écrire et être diffusé en public il fallait obtenir une autorisation d'on ne sait quelle administration.

J'ai aussi obtenu pareille incrédulité en discutant de mon travail avec des personnes de ma famille qui ont travaillé comme mineurs, donc dans un monde très hiérarchique : il y a l'ingénieur, puis les contremaîtres etc. et chacun prend des ordres d'au dessus. C'est absolument affolant pour ces personnes d'entendre quelqu'un qui dit que chacun est en grande partie autonome pour son programme de travail.

jonas (2011-09-21T06:50:20Z)

It's the same as with many everyday activities of life. You have to learn to look both ways before crossing the street, to not walk if the traffic lights are red, how to use a toilet, how to use a shower, to close the taps after use, to be careful when frying in hot oil, to keep your hand under flowing water for a minute if you've burned it, and a lot of other rules.

If you're lucky, your parents and your primary school teaches you all these. If you're unlucky, there doesn't seem a good workaround. I'd like something I call an "everyday encyclopedia" which teaches only the things most people already know. This would be useful not only for unlucky people who don't have parents or school that have tought them the basics of everyday activities like cooking, but also for any geek like me who would read such a boring book knowing there are at least a few pieces of information in it I don't already know, and also for historians of the future or alien races. Alas, there's no such book yet, I think.

Anyway, no, browsing the internet should not be special cased in this respect, just like cooking, furnishing your house, cycling, etc shoudln't be special cased either.

Régis (2011-09-20T07:56:41Z)

Allons bon, l'éducation par la contrainte, c'est le changement de moteur qui te tourneboule? Habituellement, quand tu transmets des idées ou des données,on trouve les sciences dures empreintes de voluptueuse mollesse.
Plus sérieusement, ne peut-on envisager l'installation de didacticiels simples, conviviaux, qui appâtent le papet et sa mémère avec une petite loterie, et qui rendent plaisante et désirable la mise à jour des connaissances?

Une lectrice (2011-09-19T18:55:36Z)

En théorie, ce permis existe… Il s'agit du B2i (brevet informatique et internet) dont la détention est nécessaire pour obtenir le brevet des collèges(il existe un B2i niveau écolé, collège, lycée ; ensuite on passe au C2i). Les différents items doivent être validés tout au long de la scolarité de l'élève. Plus d'infos ici : <URL: http://www.eduscol.education.fr/dossier/b2ic2i>

Abie (2011-09-19T18:18:58Z)

>proposer ces cours gratuitement comme on fait des cours de secourisme

Mon esprit de pinaillage me force à souligner que les cours de secourisme ne sont pas gratuits. Il est sans doute possible de se les faire payer par des cadres variés et le tarif est certainement déjà pas mal subventionné, mais il faut compter une cinquantaine d'euros pour la formation de base : http://www.secourisme-pratique.com/pages/format/fiches/psc1.htm
On est d'accord que ce n'est pas hors de prix, mais si je me souviens correctement de mes 16 ans, ça m'avait paru une somme non triviale quand je l'avais payée.

Guego (2011-09-19T17:09:21Z)

Un de mes amis travaille dans une hotline. Quand il me raconte le nombre d'appels où les gens ne comprennent *rien* au fonctionnement d'internet en particulier, ou d'un ordinateur en général, on se dit qu'un tel permis ne serait pas une mauvaise chose effectivement.

catherine (2011-09-19T17:08:32Z)

Imaginez un peu que ce sont les professeurs des écoles qui enseignent internet aux enfants. Je me permets ce commentaire dans la mesure où j'enseigne moi-même en école primaire.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: ad59e8


Recent comments