Comments on La chimie, ce n'est vraiment pas logique

zEgg (2010-10-25T11:41:32Z)

tartaglia+ → Les étudiants vétos avec qui je traîne me disent qu'ils ne "contraignent pas les rats à bouffer la drogue" mais ils leur introduisent une paille dans l'œsophage et font passer le truc par là.

PLD (2010-10-23T12:18:15Z)

En plus des problèmes soulevés par d'autres (capacité d'assimilation différentes etc…) qui soulignent que la LD50 n'est peut-être pas une bonne mesure, je voulais faire deux commentaires.

* Du point de vue du chimiste: tu donnes des LD50 en mg/kg de rat. Or tes sels vont avoir des masses molaires très différentes, et comme on veut comparer des effets liés à la concentration des ions, et pas à leur masse, la première chose aurait été de comparer des LD50 exprimés en nombre de moles. Ca ne change pas nécessairement grand chose à ton tableau, mais par exemple cela rapproche les bromures des chlorures.

* Ce n'est quand même pas la chimie qui n'est pas logique, ici, plutôt les effets de toxicité qui sont non-additifs. Du point de vue biologique, ce n'est pas surprenant: a priori les effets toxiques vont se manifester par perturbation de l'équilibre homéostatique cellulaire, et en particulier celui des alcalins et halogénures. Cet équilibre est pour partie assuré par des pompes/pores présentant une spécificité à certains alcalins / à certains halogénures, et les phénomènes de transport sont parfois couplés entre les deux. Donc la perturbation induite par un excès d'un ion peut être au choix exacerbée/atténuée par la présence du contre-ion.

tartaglia+ (2010-10-22T15:14:19Z)

Il faut avoir une approche très pragmatique du protocole expérimental, et un stagiaire néophyte peut s'y casser les dents.
La toxicité dépend de la durée d'administration, et par voie orale c'est très difficile de contraindre un rat à bouffer des sels en un temps donné. Plus le rat mangera lentement, plus le sel sera éliminé par voie rénale.
Il faut aussi s'assurer que les rats sont sains: un rat hypertendu ou insuffisant cardiaque supportera moins bien le NaCl… Va prendre la tension à un rat, tu m'en reparlera. L'absorption intestinale peut également varier: un rat diarrhéique éliminera ton sel dans les selles…
L'administration IV est donc un moyen beaucoup plus efficace d'appréhender la dose létale 50% (d'où l'utilisation du KCl à des fins "lytiques")

Fork (2010-10-21T20:13:30Z)

"Il faut de toute urgence trouver un stagiaire de chimie pour lui faire tuer plein de rats avec ces vingt sels et de façon systématique."

Oh oui, en voilà un sujet de stage rigolo ! Quelle erreur de ma part d'être parti en info :P

Anonymous Bastard (2010-10-21T01:59:48Z)

La toxicité c'est nettement plus compliqué qu'une simple propriété chimique l'électronégativité. Il faut prendre en compte l'interaction avec un système biologique complexe : telle molécule ou élément, peut fortuitement, poser problème sur telle ou telle réaction biochimique particulière. (Je pense au monoxyde de carbone et à l'arsenic.)


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 425037


Recent comments