Comments on Ruxor et le poussinet visitent Strasbourg

tartaglia (2010-07-14T12:49:55Z)

Bonne idée pour un week-end. Quand même 4 heures de route. Il faudrait un week-end de 3 jours!
Christophe: la cathédrale de Strasbourg, n'en déplaise aux gens d'Alsace, a tout du gothique allemand, comme la cathédrale de Cologne. Elle n'a pas l'élancement épuré des cathédrales de l'Ile de France. Le souvenir que j'en ai est surtout qu'elle manque de dégagement pour un monument aussi colossal. A trop vouloir en admirer la façade, on en attrape le torticolis.
Ruxor: même problème vis-à-vis du vertige. Pas de dégagement: vision d'un précipice, exactement comme lorsqu'on visite, par le haut, l'intérieur d'un monument de forme circulaire. La coupole de Saint Pierre, avec le baldaquin du Bernin qui paraît tout riquiqui alors qu'il est haut de 30 mètres, ça c'est de l'émotion forte. La galerie du baptistère de Pise, à 20 ou 25 mètres du sol, est également impressionnante. En revanche, la promenade sur les toits du Dôme de Milan, y compris quand on monte le long de la façade, ne (me)fait pas du tout le même effet. Le panorama de la Superga à Turin est supportable. Cela dit, je me suis fait une belle frayeur dans la tour nord de Saint Etienne à Budapest, qui n'est pas si élevée que ça et qui donne sur une esplanade confortable. Mais la plateforme n'est pas rigoureusement plane et on se sent presque glisser… En revanche l'intérieur de la musée du cinéma à Turin, implanté dans une tour dont on fait l'ascension par un escalier en spirale ne m'a pas impressionné: on a le regard capté par l'ascenseur central et orienté vers le haut. En résumé, pour ne pas souffrir trop du vertige, phénomène on ne peut plus subjectif, il faut se laisser guider par un choix de ses visites touristiques fondé sur une rationalité toute objective.

N (2010-07-14T09:51:29Z)

Les Strasbourgeois ne disent effectivement pas flammen-machin, mais tarte flambée. Étonnant d'ailleurs, parce que par ailleurs la langue française est émaillée de locutions dialectales. («Tu viens avec ?») J'ai rencontré des locaux qui m'ont affirmé qu'on les a tellement obligé à parler français que 'flammenkuche' n'existe plus dans le langage.

Je dirais donc : flammenkuche en français, 'tarte flambée' en français de Strasbourg.

Au passage, pour écouter un peu de dialecte alsacien : <URL:http://www.youtube.com/watch?v=s-3SXk4Ox5I>. Autour de Strasbourg, les commerçants (et les gens) vous parlent d'abord en dialecte, puis en français. J'adoooore cet accent.

Christophe (2010-07-13T20:48:21Z)

@Fork : c'est vrai que je parlais surtout des environs de Colmar. Entre Mulhouse et Strasbourg, disons… et on peut exclure Mulhouse !
Dans l'ensemble, l'Alsace a beaucoup plus de caractère que n'importe quelle région que j'ai pu voir, et si on est en voiture, elle mérite de s'éloigner un peu de Strasbourg. Mais je suis sans doute subjectif…

Fred le marin (2010-07-13T18:35:56Z)

J'y suis allé voici quelques années, seul bien-sûr, et j'y ai aussi vu la cathédrale et l'horloge et les tramways.
Miam la flamm' également.
Et j'ajoute : vus avec plein d'autres choses que le passé a probablement englouti… Quel naufrage que ce temps qui passe !
Pour le corps, pour la mémoire aussi, mais espérons : pas pour l'âme.
Mais j'entends déjà certains pouffer donc je stoppe ici.

Fork (2010-07-13T16:00:23Z)

@Christophe "comme toute l'Alsace" : ben Mulhouse c'est assez moche dans l'ensemble quand même. Y a quelques jolis bâtiments au centre-ville (par exemple l'hôtel de ville), mais le reste est loin d'être intéressant :P

@W: Si je me souviens bien de ce que disait ma maman alsacienne, dans le haut-Rhin, l'alsacien ressemble plus à "flammakucha". Mais c'est possible que ce soit différent dans le bas-Rhin.

W (2010-07-13T10:25:44Z)

Fork → Tarte flambée en français, flammekueche (abrégé flamm') en alsacien, non ?
Argument d'autorité : branche généalogique bas-rhinoise (mais je n'ai pas vécu en Alsace et je ne parle pas alsacien).

Ruxor (2010-07-13T10:17:35Z)

Lo → On peut dire que j'ai les cheveux très longs, oui. Et j'ai effectivement bu à cette fontaine, samedi dans l'après-midi et aussi plusieurs fois dimanche dans l'après-midi et en soirée. Mais samedi j'avais un tee-shirt sans manches bleu clair avec une grosse étoile (Converse) au dos, et dimanche j'avais un tee-shirt sans manches noir (avec le logo Puma devant).

ooten (2010-07-13T07:18:32Z)

Mmmme, Post à très forte consonance gastronomique, ça me donne terriblement faim tout ça.

JyBy (2010-07-13T07:15:27Z)

Merci pour la liste de sites a visiter: j'y vais justement le week-end prochain!

Christophe (2010-07-13T06:13:20Z)

Strasbourg est effectivement une ville magnifique (comme toute l'alsace en fait…) où il est agréable de passer un week end. Par contre bien qu'amateur d'art gothique, je suis assez peu sensible à la cathédrale. À cause du ton de la pierre et de cet effet dentelle, beaucoup trop chargé. Par contre, le musée attenant à la cathédrale contient des pièces exceptionnelles sur sa construction.
La ville mérite qu'on s'y attarde… et elle est vraiment très romantique…
Si tu aimes Strasbourg, je ne peux que te conseiller de visiter Metz, qui n'est pas très loin de Paris non plus en tgv. Le centre est un peu moins pittoresque, la ville a un autre caractère, elle est un peu plus bourgeoise, mais elle regorge de chefs d'oeuvre d'architecture néo gothique et néo roman. Et la cathédrale et le centre Pompidou méritent le détour.

Lo (2010-07-13T05:45:10Z)

Argh ! un jeune homme blond, samedi après-midi, avec de très longs cheveux devant la cathédrale de Strasbourg, en train de se désaltérer à la fontaine installée à l'occasion de la canicule. Je n'en crois pas mes yeux ! « Mais c'est Ruxor ! », me suis-je alors dit. Mais non, c'est une hallucination due à la chaleur. Ruxor habite à Paris, ça ne peut pas être lui ! Eh si, c'était lui !! (si tu me confirmes que tu avais les cheveux /très/ longs et un « marcel » noir, si j'ai bon souvenir).

Un Alsacien.

Fork (2010-07-13T05:17:03Z)

Bien sûr qu'il y a des cigognes en Alsace ! Y en a même plein. Par contre, on dit "tarte flambée" (je n'ai jamais entendu parler de flamma-machin quand j'étais en Alsace étant petit. Mais peut-être que c'est un truc de bas-rhinois (ce dont je doute) ou que le terme commercial a aussi pris pied en Alsace maintenant…)
L'excursion a eu l'air sympathique en tout cas, ça donne envie de faire la même chose.
Moi, il me manque justement des rues piétonnes à Vienne. Que de voitures, c'est insupportable (ou alors mon impression est biaisée, mais tout de même…)


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 7f2d49


Recent comments