Comments on Le Adidas Team Force est-il en voie de disparition ?

tartaglia (2009-09-12T22:57:53Z)

@ Ruxor: bien d'accord, en ce temps où tout ménage (ou presque) dispose d'une machine à laver le linge et de produits cosmétiques de moyenne gamme, il est SCANDALEUX de puer et sentir la transpiration, c'est accepter une forme de discimination; dans les entreprises qui disposent d'un dress code précis, 'est autre chose, encore qu'on y préfère un rebelle qui s'habille fashionable le vendredi et même un peu plus, pourvu qu'il sente bon et dégage un harmonieux sillage, à un Mr Super 100 qui a manqué sa douche ou qui fait durer son petit lnge deux jours, voire trois, jusqu'à ce qu'il sente le rance et qu'il lui faille laver ses chemises à 50°C, pour ne rien dire du slip et des chaussettes. A Lyon, sauf dans la banque et chez les hauts cadres des entreprises importantes, c'est le cas. A Paris, je crois que le progrès et le confort vestimentaires n'ont toujours pas trouvé leur cheval de Troie.
Il y 5 ans, j'ai arrêté le look costume bleu marine, noir ou anthr&acyte, avec chemise blanche ou bleu marine et cravate fantaisie, pour le look pantalon de coton (hiver comme été)veste fantaisie (que je tombe) et chemise à rayures ou en tartan - jean's le vendredi et polo- un jet discret d'eau de toilette adapté à la saison, et mes secrétaires se pâment (du genre: oh, le patron, qu'est-ce qu'il s'habille bien; oh là là, le patron,qu'il s'habille vite!
Enfin les gammes complètes se raréfient comme les médicaments à bon marché qu'on prescrit facilement, rendent de grands services, mais du fait de la législation française qui fixe à tout jamais le prix du médicament rend sa production, après 20-30 ans de bons et loyaux services, non rentable, ce qui entraîne la fin de la production continue (le labo, de temps en temps, reconstitue une chaîne de production, alors o se rue dessus et on demande aux patiets de faire des réserves en prescrivat une ordonance exagérée, superfétatoire…
David: si ta gamme se raréfie, utilise des produits de soin neutres (les gammes thermales le sont, et très efficaces) et pour l'eau de toilette, fends-toi d'une vraie qui ne sente pas trop la cocotte (style Drakkar Noir…) et ajoute une touche distinguée mais non ostentatoire. Si Ralph Lauren, parfois capiteux, mais qui tient bien (Safari) mais convient plutôt aux peaux brunes, essaie chez Burberry (The Beat, Summer, London, Brit) et tu ne seras pas déçu.

ivo (2009-09-11T15:14:48Z)

je me suis retenu de dire ce que je pense du portable (mais je me rattrape donc sur l'idée principale), et je ne pense pas moins de ces trucs adidada machin chose.
Prenons le cas du déodorant, si tu en as vraiment besoin, as-tu pensé à la pierre d'alun?
Et sinon il y a dans les magasins bio des gels douche qui sont 10000 fois mieux que ces cochonneries qui flattent peut-être l'odorat, mais dont l'innocuité de leurs composants m'est incertaine.

JML (2009-09-11T13:54:21Z)

Tiens, tu ne t'es jamais intéressé aux effets de tous ces parfums synthétiques ?
Un site rigolo : www.cosmeticsdatabase.com On peut rentrer un par un les ingrédients d'un cosmétique et ils disent ce qu'ils pensent de sa nocivité éventuelle, avec références.
Je ne sais pas s'ils sont effectivement nocifs pour la santé mais j'ai constaté qu'après avoir banni de ma nourriture tous les additifs que je ne connais pas (c'est-à-dire à peu près tous), et aussi maintenant je mange beaucoup de crudités (frais, d'origine locale : bien meilleurs au goût) mon nez n'aime plus les parfums synthétiques. Il les trouve piquants, irritants, grossiers quoi. Bien que n'ayant pas arrêté de fumer mon olfaction s'est améliorée, comme la dernière fois que j'avais arrêté. Curieux tout ça non ?

Fork (2009-09-11T09:07:31Z)

Tiens, moi je n'utilise jamais de *truc* parfumé (ou alors c'est des *trucs* qui ont une odeur qui ne reste pas).
Cette histoire me rappelle ce que j'ai vécu cet été en stage : mes repas du soir étaient exclusivement constitués de salades toutes faites que j'achetais pas loin (les repas du midi étaient heureusement plus équilibrés), et je me suis rendu compte au bout d'un moment que le stock diminuait lentement, preuve malheureuse que les seuls produits disponibles étaient en rayon. J'ai donc dû passer les deux dernières semaines à acheter une salade au parfum qui me plaisait moins. Triste, non ? [Je pense aussi que la caissière s'est bien amusée en me voyant acheter constamment la même chose à quelques jours d'intervalles.]


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 8fab7a


Recent comments