Comments on Vacances

Arthur (2014-11-22T15:03:01Z)

Je viens de réaliser que c'est probablement grace à toi que j'ai connu cette bd. Merci beaucoup. Je te dois donc mon premier article sur yagg entre autre :)

Quant à la traduction, j'ai été hyper optimiste. Mais elle est effectivement sortie !

Étienne (2009-08-27T08:53:50Z)

David -> "Par contre, la réflexion « je me suis dit bi, c'est comme être gay mais moins gay », je ne pense pas que ce soit un stéréotype sur les bi, c'est effectivement quelque chose que certains homos se disent avant d'assumer d'être homos."

Attention, ce n'est pas parce qu'une chose est un stéréotype qu'elle est fausse (au sens où on ne la rencontrerait pas). Le souci c'est que ce soit (quasiment) le seul type de personnage bi représenté, ce qui encourage l'erreur que tu soulignes.

Bon en soit ce n'est pas un gros reproche. C'est juste une remarque en passant, et c'est d'autant plus étonnant de la part de quelqu'un qui se dit lui-même "pansexuel".

Fork (2009-08-25T18:38:19Z)

J'ai lu les deux premières histoires… Pas mal du tout ! Les dessins, sont aussi à mon goût (sinon, pour regarder de jolis garçons en vrai, il y a aussi eut les championnats de Berlin (e.g. <URL: http://www.raul-spank.de/ >, j'ai toujours aimé le saut en hauteur)).

Pascal (2009-08-22T05:14:17Z)

Une autre réalité que j'ai souvent constatée ressemblerait à:

"Ok, so whithout the shadow of a doubt I am bi.
I decided straigth because that sounded less… well… gay"

Souvent ceux-là reconnaissent en privé à demi-mots une double attirance.
"ah oui, mais moi, ce n'est pas pareil"

Ils constatent leur propre bipolarité, mais considèrent chez autrui que la bipolarité assumée n'est qu'une excuse pour ne pas assumer sa monopolarité.

Fork (2009-08-20T08:18:47Z)

J'irai voir ça dès que je serai de retour chez moi !

Arthur Rainbow (2009-08-20T01:13:51Z)

http://www.khaoskomix.com/cgi-bin/comic.cgi?chp=1&page=23
"Ok, so there was the possibillity I could be gay.
I decided bi because that sounded less… well… gay"

(Non, je ne connais pas tout par coeur comme certain connaissent du shaekspare, mais comme j'indiquais, je traduis cette bd, j'ai donc tout le texte dans un fichier, ça aide pour les recherche)

L'auteur lui même est pansexuel, ce qui signifie, si j'ai bien compris ce qu'il explique sur le forum, qu'il peut aimer n'importe qui, sans tenir compte de son identité sexuelle. Contrairement, si je ne m'abuse, au bi, qui aimeraient différement les hommes et les femmes.

Je suppose que pour un trans, la différence doit être vraiment importante…
Tout ça pour dire que ce n'est donc pas un sujet que l'auteur lui même ignore.

D'ailleurs, par curiosité, c'est quoi un "couple bisexuelle"?
Si c'est homo+hétéro, il faut être au moins trois, donc pour le couple c'est raté.
(Ou alors il faut un trans au moins)

Ruxor (2009-08-20T00:05:38Z)

Étienne → Je suis d'accord que c'est ultra homo-centré et finalement assez bisounours, et que l'absence de personnages bi est un peu surprenante. Par contre, la réflexion « je me suis dit bi, c'est comme être gay mais moins gay », je ne pense pas que ce soit un stéréotype sur les bi, c'est effectivement quelque chose que certains homos se disent avant d'assumer d'être homos (l'erreur ce serait de croire que, du coup, tous — ou même une partie importante — des gens qui se disent bi sont des homos qui n'assument pas), et ce n'est pas plus un stéréotype que le fait que des homos qui n'assument pas du tout se disent hétéros serait un stéréotype sur les hétéros.

Laure (2009-08-19T19:26:21Z)

Reviens-nous en pleine forme !, Davidounet.

Étienne (2009-08-19T12:37:54Z)

Effectivement, c'est gentillet et tout mignon. Les évolutions psychologiques sont assez crédibles, même si ça manque un peu de drame ou d'antagonisme.

Je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer à quel point la BD est homo-centrée. Tout tombe toujours bien pour les protagonistes, les gens qui les attirent se révèlent homo, on se croirait dans le L Word.

Ce n'est pas du tout un problème en soi et c'est assumé : l'auteur dit explicitement sur sa page que c'est militant pour compenser la surexposition de la sexualité hétéro - soit. Mais j'ai été frappé du coup par l'absence totale de traitement de la bisexualité. Il y a un seul personnage secondaire - et pas particulièrement positif - qui est bi (la grande soeur d'Alex). Un autre (Nanase) se pose des questions sur en gros une demi-page et cette question ne sera plus abordée du tout, comme s'il était évident qu'être bi n'est qu'une phase avant de se déclarer pour un camp ou l'autre. C'est renforcé par le fait que l'autre mention de la bisexualité (Mark je crois ?) est explicitement "je me suis dit bi, c'est comme être gay mais moins gay".

En bref, sur ce point précis de la bisexualité, c'est très représentatif des clichés et stéréotypes du milieu gay sur le sujet, c'est presque rigolo.

Arthur Rainbow (2009-08-19T07:25:02Z)

Je précise par ailleurs qu'une traduction française devrait voir le jour d'ici septembre/octobre. (C'est de l'ordre de la quasi certitude, le texte est déjà traduit, mais j'attends que le prof de Français qui me relit habituellement soit rentré de vacance.)
La traduction ne sera pas professionnelle, mais de la qualité de celle de www.liondogworks.com, autre bd gay que j'adore.

Je ne me rend pas compte de ce que vaut cette "qualité", même si j'essaye de faire de mon mieux. Je trouve simplement triste que les non francophones aient si peu de bd gay à lire, vu à quels point ces bd peuvent aider à s'accepter.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 71b572


Recent comments