Comments on Re-pouêt pouêt pouêt

Gelsomina (2006-07-11T21:45:31Z)

OK, OK. Pardon pour ce bla-bla inopportun. J'ai été comme beaucoup d'autres abusée (au sens français du terme), par les médias. Mes propos certes "abracabrantesques" (pardon pour la Villepinade") étaient tout de même précédés de "S'il est avéré que". Rien n'est avéré et le chapitre est clos. Le pire est qu'à l'heure où se déroulait le match, je savourais la solitude sur une route de montagne à mille milles de tout récepteur TV ! En pleine saison touristique, deux heures sans croiser âme qui vive ou phare qui brille ! Le vrai bonheur ! Pour cette parenthèse extra-temporelle inoubliable, et juste pour ça, allez, je vais dire merci au foot !

Anonymous Coward (2006-07-11T19:07:47Z)

C'est fou ça, il y a de vrais footeux qui lisent ton blog !

> et à la fin nous avons été très perplexes puisque les cris
> de joie n'étaient clairement pas suffisants pour laisser
> penser à une victoire de la France et pourtant beaucoup
> trop (surtout que des feux d'artifice ont été tirés un
> peu partout) pour qu'on pense à une victoire italienne

Les feux d'artifice ce sont les rigolos qui voyaient déjà la France championne et ont acheté un bon stock pour fêter ça dignement… et laisse moi te dire qu'un gars avec son maillot 'Zidane' qui allume sans entrain un feu d'artifice alors que son héros s'est fait expulser et qu'ils ont perdu, c'est à crever de rire.

Nick (2006-07-11T10:55:55Z)

Excuse-moi David d'intervenir encore sur le sujet de Zidane.

Cette affaire (savoir si c'est sa culture ou sa soeur qui ont ete insultee) montre bien le danger qu'il y a a vouloir hiearchiser les insultes (homophobe>=sexiste>"ta soeur elle suce des ours"> "beauf footeux"). Peu importe la nature de l'insulte. L'insulte sert a blesser l'autre. Materazi a cherhe a provoquer Zidane et il a fini par avoir ce qu'il cherchait et meritait, je ne vois vraiment pas ce qui derange les gens. Tout le monde est content, Zidane s'est defoule, le connard d'en face a eu ce qu'il cherchait (expulsion de Zidane). Ou est le probleme?

Moi-meme, ayant des origines arabe je n'hisiterais pas traiter de "sale arabe" quelqu'un qui m'insulte. Du moment que j'ai une bonne raison de chercher a le blesser par l'insulte pourquoi me priverais-je d'un moyen particulier?

Si je dois tuer un ours avac a ma disposition une carabine a air comprime et un bazooka, pourquoi choisirais-je la carabine? A partir du moment ou je dois tuer l'ours et qu'il est a bonne distance de moi, je choisis le bazooka…

--
Nieckz in "La philosophie au bazooka".

Quatschmitsoße (2006-07-11T10:02:48Z)

Zidane il a complètement craqué… il aurait pu attendre le sifflet final pour mettre une mandale digne de ce nom à son adversaire.

Physa (2006-07-11T08:07:15Z)

Pour Gelsomina: il s'avère que Materazzi n'aurait pas insulté les racines culturelles de Zidane mais sa soeur, donc ton bla bla bla bla est completement deplacé. Comme d'ailleurs les commentaires de TF1 comme quoi le joueur aurait insulté la pauvre mère de Zizou qui est très malade et necessite une opération chirurgicale. Il fera quoi la prochaine fois, il nous dira que sa grand-mère est mort, et son chat aussi?

phi (2006-07-10T15:56:48Z)

Il y avait quand même au moins une bonne raison d'encourager l'Italie: elle vient de mettre sur la touche Berlusconi, certes de justesse, mais en faveur d'un candidat de centre-gauche raisonnable, qui ne sombre pas dans le n'importe quoi bien pensant ou populiste, ce qui semble devenir de plus en plus handicapant dans les élections. En plus, nommer un Président communiste, fût-il éminemment respctable, il fallait oser!

Monsieur Népomucène (2006-07-10T15:38:06Z)

Onépôléchenpyon :'(

http://blog.jeuneparisien1978.gayattitude.com/20060709232649/

Gelsomina (2006-07-10T14:02:24Z)

Doucement les basses ! Bien que femme et de surcroît allergique au football, je conteste pour ma part la référence au violeur cherchant à se dédouaner de son méfait en attribuant à sa victime une attitude provocante. S’il est avéré que les propos insultants tenus par ce joueur italien à l’encontre de Zidane visaient la culture de l’homme, ses origines et non sa stratégie de joueur, nous ne sommes plus dans le football mais confrontés à un problème sociologique de taille. Problème qui qui peut nous faire douter de la possibilité, pour les musulmans 3ème gé, d’espérer un épanouissement (certains diront une intégration) dans la présente société. Attendre qu’un homme soit littéralement exténué, rendu psychiquement, affectivement et même intellectuellectuellement immunodépressif par deux heures de jeu intensif, une tension personnelle et ambiante paroxystique, attendre une tel moment, un tel contexte, pour proférer des allégations déstabilisantes destinées à faire mouche par le canal subliminal, c’est une abomination ! Un comportement pervers qui devrait être lui aussi sanctionné par un carton rouge, voire davantage ! Lors de son dernier ouvrage « Poirot quitte la scène », Agatha Christie permet que Poirot commette un meurtre pour la bonne et simple raison qu’un individu déviant pousse des personnes au suicide ou au meurtre par l’influence délétère qu’il exerce sur eux ou les propos insidieux et tendencieux qu’il tient en leur présence. Or Agatha Christie était (aussi) une moraliste. Alors, ne pouvons-nous éviter d’asseoir sur le banc des accusés ce colosse aux pieds d’argile à qui, en l’espace d’une journée, on a arraché sa couronne de lauriers pour lui attribuer le qualificatif de « melon de banlieue » (entendu lors d’un "trottoir" sur RTL en début d’après-midi.) Pour pouvoir brûler un dieu, il faut d’abord l’avoir créé ! Je ne sais pas vous mais moi, j’ai mal à mon Europe et pardon pour les poncifs…

Nick (2006-07-10T13:26:11Z)

-> Cargo

C'est quoi cette ideologie de lavette selon laquelle rien ne justifie un acte violent? L'homme, contrairement au lezard, est un animal a sang chaud. En plus, le joueur en question est connu pour ses provocations. Zidane n'aurait pas du faire ce qu'il a fait mais seulement dans l'interet de l'equipe, pas parce que c'est la porte ouverte au viol des filles qui s'habillent legerement, comme vous semblez le suggerer (etrange comparaison, d'ailleurs).

phi (2006-07-10T11:05:37Z)

→ Ruxor
J'en ai lu un peu plus, sur la Wikipédia. Ma question résiduelle est: Lévy, d'accord, mais pourquoi Poisson? Ou bien est-ce seulement le processus de Lévy le plus simple pour les valeurs d'incrément positives et proches de 0? (donc, pas Wiener-Gauss, c'est clair).

Ruxor (2006-07-10T09:52:57Z)

Nick → Non, on est montés sur les toits parce qu'il faisait beau et qu'on voulait voir le coucher de soleil et le lever de lune (c'est très joli, le lever de lune entre les tours du XIIIe enrobées dans l'arc-en-ciel du crépuscule de l'air pollué).

phi → Je ne comprends pas ce que tu racontes avec la quantité totale. Mon idée c'est qu'à chaque instant du match, l'équipe A a une certaine probabilité de marquer et l'équipe B aussi, et ces probabilités sont à peu près indépendantes de n'importe quoi (dans un match donné) ; quand on somme sur tout le match (de durée fixée), on obtient une distribution de Poisson sur chacun des scores (et donc aussi sur leur total). Comme les paramètres des lois de Poisson dépendent des forces relatives des deux équipes, ce n'est quand même pas facile à tester, comme hypothèse.

pavel-florensky (2006-07-10T09:12:11Z)

Il se peut que beaucoup d'habitants de Paris sont contre l'équipe française sans pour autant être pour l'Italie… est-ce parce que les français sont peu digne d'une victoire ??? je ne sais pas!

phi (2006-07-10T09:01:02Z)

J'ai des doutes quant à l'indépendance des occurrences au cours du temps: un but brillamment marqué peut décourager l'équipe et mener à un score du genre 6-1. J'ai l'impression que les matchs intéressants sont justement ceux où les deux équipes sont de forces comparables et où les ajustements de stratégie vont donner l'avantage tantôt à l'une, tantôt à l'autre. Certes, un certain public semble s'intéresser uniquement au but accordé à son équipe, quelque injuste qu'il soit et, là, le simple hasard conviendrait.

Au fait, avec Poisson, la "quantité totale" est fixée, il me semble. Wikipédia précise seulement que l'averse doit être de courte durée (sans quoi c'est plutôt gaussien?). Sur les statistiques d'appels téléphoniques, ça présuppose que le nombre total d'appels est relativement stable. Pour les buts marqués, la "quantité totale" est le nombre de tirs et je doute qu'elle soit indépendante du déroulement du match. M'enfin, y'a bien qqn qui a étudié ça concrètement?

Cargo du Mystère (2006-07-10T08:45:41Z)

En plus c'est un sport de voyous.
L' idole des Français, Monsieur Zidane, a donné délibérément un coup de tête à un de ses adversaires italiens.
Les commentateurs ont unanimement expliqué qu' il réagissait
très certainement à une "provocation verbale".
L'argument habituel des violeurs qui accusent la victime de les avoir provoqués en portant une jupe trop courte.

Nick (2006-07-10T07:41:50Z)

S'immobiliser juste pour le match, mais sans le regarder, c'est quand même mi-beauf, mi-geek. Ce n’est pas ragoûtant en tout cas.

fandefoot (2006-07-10T07:21:36Z)

Avant que les tirs au but apparaissent dans le règlement de l'UEFA, en 1971, c'était le tirage au sort qui départageait les équipes… On a préféré déguiser un peu le hasard derrière un geste technique.
L'histoire te donne donc en partie raison.

Gilles (2006-07-10T06:42:31Z)

A une époque il y avait éffectivement un tirage au sort aprés prolongation mais ils ont voulu modifié ce tirage au sort.Voilà c'est ainsi.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: a0cc7f


Recent comments