Comments on Et merde !

Audrey H. (2005-10-22T14:20:06Z)

> Fred le Marin
C'est gentil d'écrire à propos de mon journal, mais y laisser des commentaires ou m'écrire, ce serait mieux…
A bientôt, j'espère.
:-)

phi (2005-10-21T23:56:37Z)

Tout à fait d'accord, Anonymous Coward.
On peut ajouter qu'il y a organisation de la rareté (voire de la pénurie) par le maintien d'un numerus clausus, un peu comme si on demandait qu'un mécanicien-auto soit capable de comprendre en totalité le fonctionnement d'une voiture, réactions chimiques du carburant incluses. Et l'ordre des médecins veille bien sûr à ce qu'il n'y ait pas de médecins "polonais" (décidément, ils vont être aussi fameux que les portugais!)…
Une solution simple serait que les premiers soins pour les affections usuelles soient prescrits par le pharmacien; en fait, il en ont le droit pour les médicaments qui ne sont pas "uniquement sur ordonnance", tels les antibiotiques standard (amoxicilline…) mais ce n'est alors pas remboursé par la sécu. Cela dit, pour un rhume, ça revient moins cher à tout le monde y compris au patient s'il n'a pas de mutuelle.
Les rôles surpayés du fait d'une surcompétence ou d'une compétence déplacée ne sont pas le privilège des seuls médecins. On paie des agrégés avec des DEA pour faire de l'alphabétisation en collège, et plus généralement, on embauche à BAC+4 là où le certificat d'études faisait parfaitement l'affaire 50 ans plus tôt. L'inflation des diplômes entraîne aussi, fatalement, une inflation des prétentions de remunération (pas autant, heureusement). Un autre exemple, encore plus pervers, est celui des chefs de grandes entreprises où non seulement la pénurie est suscitée par une accumulation de conditions (on débute placé par papa, puis on peut candidater aux postes qui exigent x années d'ancienneté etc) mais verrouillée puisaqu'un étranger à la caste pourra être boycotté et deviendra alors inefficace. Enfin, les chirurgiens, comme les chefs de grandes entreprises, comme les vedettes de la chanson ou du cinéma, profitent démesurément de l'effet de notoriété.

Fred le marin (2005-10-21T20:44:25Z)

J'ai une dent de sagesse qui est légèrement sortie (en haut, à ma droite) et le dentiste, je ne connais pas.
Mon hygiène buccale est moyenne-passable. Pas glop.

Intéressant le journal d'Audrey H.

Anonymous Coward (2005-10-21T20:20:52Z)

La question de la compétence des médecins est délicate.

Il semble assez évident qu'il n'est pas nécessaire d'avoir plus qu'un technicien pour régler la plupart des consultations chez le généraliste par exemple. On pourrait aisément imaginer un système dans lequel dès que le généraliste-technicien se sent dépassé, il passe la main à un spécialiste plus entrainé, et ainsi de suite. De même, soigner un rhume (en général moins d'un quart d'heure) justifie difficilement les 20 euros que coûte la consultation.

Le problème est en partie qu'il y aura toujours quelqu'un pour dire qu'il ne veut pas mourir, sous une variante quelconque par exemple "une opération peut très vite mal tourner". Cette crainte n'a d'ailleurs pas échappé aux médecins qui n'hésitent pas à utilise une sorte de "chantage à la vie".

Le second problème est qu'à partir du moment où les médecins sont des gens fortement sélectionnés, il voudront un niveau de vie semblable à ceux qui avaient les mêmes "capacités" et qui ont choisi d'autres voies (recherche, industrie, politique, banques, etc.). Or contrairement à la plupart des autres métiers mentionnés, la santé publique ne génère quasiment pas de richesses, même indirectement. On peut payer un chercheur dans l'industrie pharmacetique une fortune car il va finir par rapporter. On peut difficilement en faire de même pour les médecins.

Du coup, on se retrouve à rémunérer non l'acte de soigner et ses compétences spécifiques, mais le niveau de vie que la société estime que les médecins méritent. Forcément, ça plombe les comptes et ça ne va pas durer éternellement.

Audrey H. (2005-10-21T17:21:17Z)

J'ai vécu la même situation que toi fin juillet et j'ai décidé d'agir vite: j'ai changé de dentiste.
Ne reste pas sans rien faire, tu risquerais des complications ou un mal de dent persistant qui gênerait ton sommeil.

Re-Ouille ! (2005-10-20T20:29:06Z)

Petit Bourrin, Ruxor préfère cultiver l'esprit de culpabilité et souffrir en silence de son acte manqué !

Petit Bourrin (2005-10-20T19:09:10Z)

Si tu as un trou dans la molaire, va aux urgences en disant que tu as mal. Parce que c'est ce qui finira par arriver si tu attends!

BrunoNation(autodidacte) (2005-10-20T18:46:39Z)

Aucun chirurgien n'a 8 années d'études en fait ! :-)

Le chirurgien-dentiste à 6 années d'études. Le chirurgien spécialiste en odontologie 8 ou 9 (selon qu'il a fait la spécialité après la 5ème année du cycle commun ou après la spécialisation chirugie dentaire, 11 ans quand c'est un stomato odontologue). Le médecin chirurgien à entre 10/12 années selon la spécialité (la neurochirugie étant la plus longue).

Je suis en gros d'accord sur le problème de sélection mais pour des raisons assez différentes à savoir parce qu'il vaut toujours mieux sélectionner sur les aptitudes (la différence manuel/intellectuel me paraît un peu superficielle même si en l'occurrence cela devrait être testé en plus du reste pour les chirurgiens).

Aux US, les médecins (et dentistes) sont sélectionnés sur les notes Bac+4 et sur le MCAT qui est un test 1/3 physique/chimie, 1/3 biologie/anato/physio, 1/3 aptitude au raisonnement verbal.

Ruxor (2005-10-20T16:45:59Z)

C'est sûr que si on peut choisir toutes autres choses étant égales il vaut mieux avoir quelqu'un qui est très habile *et* très compétent médicalement. Mais toutes choses ne sont pas toujours égales, et plus on sélectionne les gens pour être médicalement qualifiés, moins ils seront habiles, à population constante. La façon de phi de dire les choses est évidemment provocatrice, mais il n'est pas absurde de se demander s'il ne serait pas bien de changer le poids *relatif* des compétences demandées pour devenir chirurgien. Surtout que les chirurgiens, en secteur hospitalier, ne sont évidemment jamais loin de médecins spécialistes…

jean (2005-10-20T16:39:11Z)

Phi : Je ne partage pas ton point de vue sur la chirurgie.
Une opération peut très vite mal tourner et dans ce cas, le praticien risque de n'avoir que qlqs secondes pour prendre la bonne décision.
Pour les dentistes c'est pariel. Il semble facile d'aller mettre un plombage mais, le technicien verra t il l'éventuel problème grave juste à coté de son champ opératoire? J'en doute et c'est ce qui me fait dire que le BAC+8 n'est pas inutile.

Reste cecpendant le problème qu'en France, on sélectionne les chirurgiens uniquement sur leurs capacités à régider des dossiers.

phi (2005-10-20T16:25:09Z)

c'est vrai que c'est assez curieux, cette compétence BAC+8 pour simplement reboucher un trou. Il n'est pas nécessaire d'être un expert en électronique pour être embauché comme soudeur-assembleur et l'on pourrait dans une certaine mesure reproduire ce partage des tâches pour la santé. Ce serait très intéressant pour la chirurgie car il est rare d'être excellent en science théorique et en adresse pratique: 1% les meilleurs pour chacun, fois 1% de motivation/et le reste ça fait peu. Pourtant, la tuyauterie organique n'est souvent pas pire que certains câblages et l'on pourrait imaginer un ouvrier en chirurgie de telle zone particulière qui serait sans doute moins catastrophique que certains chirurgiens, notamment dans certains hôpitaux de prvince.

Gilles (2005-10-20T13:10:16Z)

Comme tu le dis , tu risques de souffrir , mais bon plus vite tu seras guerri plus vite tu pourras manger et savourer.
Tu perdras de l'argent surement, mais lui ne predra pas son temps car il aura tes sous eh eh eh !!! Et pour la sécu …enfin bref.Et même s'il perds son temps ton chewing-gum tiendra peu de temps et tu seras quand même obligé à un moment ou un autre d'aller chez le dentiste , alors décroche ton téléphone et appel le menteur !!
Toi comme moi on a bac plus 8 en maths et n'as tu pas toujours plaisir à expliquer des maths de bases ….???? même à des mômes de 10 ans.Je suis sur que oui !
Fini de lire mon entrée et décroche le téléphone.

Ruxor (2005-10-20T12:49:34Z)

Ouais, enfin là, c'est moi qui étais en tort, d'avoir oublié le rendez-vous, j'étais assez peu en position d'insister pour en avoir un nouveau tout de suite. Et pas certain non plus que ce soit le pansement qui soit tombé (si c'est le cas, il est tombé tout de suite après sa pose). Quant à l'idée de se soigner soi-même, disons que devoir faire appel à quelqu'un qui a fait minimum huit ans d'études post-bac juste pour foutre une boule de gomme dans un trou (ce qui n'est manifestement pas dur : la nourriture trouve le chemin toute seule) en attendant le soin réel, je trouve que c'est un peu du gâchis de compétences (et ensuite ça ne m'étonne pas qu'il y ait trois semaines d'attente pour avoir un rendez-vous). Mais bon, renseignement pris, l'Alvogyl® est sur liste II (ça c'est une belle connerie) donc j'ai le choix entre utiliser du chewing-gum (pas très glop), faire perdre son temps à un dentiste (et perdre mon temps et mon argent + éventuellement celui de la sécu), ou souffrir.

Gilles (2005-10-20T12:31:24Z)

Bonjour,
Ben le mieu est d'aller chez un autre dentiste qui pourrait te prendre au plus vite , tu lui sors un pipo du style que tu es allé chez un dentiste et que son pansement n'a pas tenu , evidemment tu ne lui diras pas le nom de son confrére.
En tout cas j'ai bien rigiolé quand tu dis que tu veux t'auto-soigner je trouve ça trés fort.Bon courage et à plus tard !!!

Ouille ! (2005-10-20T12:23:40Z)

Franchement un dentiste qui ne te donne pas un rdv avant un mois tu peux en changer !
Oui c'est certainement le pansement qui est parti, il faut deux minutes pour le remettre en place tu aurais dû insister au telephone pour obtenir ces deux minutes de ton dentiste !
Tu ne sais pas négocier avec les gens …


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 9d614a


Recent comments