Comments on La couleur bleue

Ruxor (2005-04-21T12:51:27Z)

gall → D'abord il faut convertir la longueur d'onde en triplet (X,Y,Z) du modèle CIE dont on doit pouvoir trouver les données (courbe de réponse en longueur d'onde des coordonnées X, Y et Z) sur <URL: http://www-cvrl.ucsd.edu/ > par exemple. Puis convertir le triplet (X,Y,Z) en triplet sRGB par la définition de l'espace sRGB (<URL: http://www.w3.org/Graphics/Color/sRGB >). J'ai fait ma propre µ-bibliothèque colorimétrique que j'utilise pour faire les calculs. C'est comme ça que j'ai fait tous les calculs sur <URL: http://www.eleves.ens.fr:8080/home/madore/misc/color/ >.

gall (2005-04-21T11:43:16Z)

Quelle fonction ou quel modèle utilises-tu pour transformer une longueur d'onde en triplet RVB ?

Gratyn (2005-04-19T19:55:26Z)

L’œil humain doit être en effet plus sensible à la couleur bleue. Quand je porte un T-shirt bleu en boite, je me fais plus souvent draguer qu'avec n'importe quelle autre couleur de T-shirt.

Ruxor (2005-04-19T13:33:29Z)

Je pensais surtout à mon appareil photo numérique à deux balles. Ceci dit, vu que les écrans d'ordinateur sont incapables d'afficher cette couleur avec une saturation et/ou une intensité qui ne soit pas ridicule, de toute façon, même si l'appareil arrive à saisir l'image ça ne change pas grand-chose.

Boris (2005-04-19T11:20:41Z)

Bonne nouvelle pour les pétunias, on vend maintenant des pellicules qui respectent cette longueur d'onde. Ils apparaîtront donc violet au développement.

jean (2005-04-18T12:04:04Z)

Les diodes blues ne sont pas récentes mais les prix ont chutés depuis peu.
Pour ce qui est des diodes blanches, on parle même d'en mettre dans les phares de voitures. On gagne beaucoup en rendement mais pas encore en durée de vie.

Ganymede (2005-04-18T11:25:10Z)

Chouette, il y a même des LED roses, maintenant!
mais toi Ruxor qui aimes tant le noir, as-tu trouvé des LED à lumière noire?

Oresama (2005-04-18T09:59:27Z)

Ruxor: je n'arrive pas a trouver des informations comprehensibles par moi sur ce sujet, mais peut-etre cet attrait des diodes bleues vient-il simplement de considerations de consommation d'energie ? Je possede une lampe-torche a base de diode blanche, et ca eclaire tres bien tout en consommant extrememet peu (selon le fabriquant, une petite pile bouton permet de faire tenir le tout 50 heures). Pour une utilisation dans des telephones portables, la recherche du meilleur rapport eclairage/consommation est important, enfin je suppose.

phi (2005-04-18T09:37:22Z)

PS:
je n'avais pas tout lu de <URL: http://en.wikipedia.org/wiki/Led>
incandescent domestic tungsten bulb 16 lumens per watt
halogen bulb 22 lm/W
Fluorescent tubes 50 to 100 lm/W

5-watt LEDs 18-22 lumens per watt
projected 10-watt units 60 lumens per watt

phi (2005-04-18T09:30:30Z)

Ça me rappelle l'apparition des diodes rouges… (oui, Ruxor aussi, venait de naître!). Tous les gamins de parents aisés avaient leur montre avec cet affichage minimal dont on ne voudrait plus aujourd'hui, qui devenait illisible dès qu'on était au soleil.
On pourrait aussi comparer les couleurs des lasers dans les films de space-opéra.
Et sinon, le rendement des LED blanches est-il intéressant par rapport à un tube fluorescent avec ballast électronique (forme la plus courante: tube replié en bulbe avec électronique intégrée dans le culot)?

Ruxor (2005-04-18T08:35:36Z)

On me signale <URL: http://en.wikipedia.org/wiki/Led#Blue_and_white_LEDs > : apparemment, les diodes bleues sont bien apparues dans les années '90 (mais c'est tout de même un peu plus vieux que l'effet de mode que je constate).

Parlant des diodes blanches, je crois qu'on s'en sert même pour l'éclairage, maintenant : certains des spots (à l'origine incandescents, ou peut-être halogènes) qui éclairaient le hall de mon immeuble ont été remplacés quand ils ont grillé par des « spots » de même format mais constitués d'un arrangement de dizaines de ce qui semble être des diodes blanches. Et ça éclaire effectivement bien.

foo (2005-04-18T03:44:00Z)

«Peut-être qu'auparavant on ne savait pas faire des diodes électroluminescentes bleues et que l'invention en est récente, mais ça m'étonnerait quand même»

L'invention n'est pas récente, mais les prix ont dû chuter. J'ai le souvenir d'avoir payé des diodes bleues 12 francs dans les années 1990. Elles sont donc sans doute plus compliquées à fabriquer que les diodes rouges et vertes.

Aujourd'hui on fait même des diodes «blanches», qui regroupent en fait plusieurs diodes dans le même boîtier. Mais la mode n'est pas encore passée par là.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: 871b21


Recent comments